Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    Derrière les sourires de Macron et Trump en Normandie, une guerre protocolaire?

    © AFP 2019 IAN LANGSDON
    International
    URL courte
    8411

    De la taille du pupitre au type de moyen de transport: à en croire les informations du Figaro, les administrations américaine et française ont eu du mal à trouver un compromis lors de l’organisation de la participation des dirigeants de ces deux pays aux célébrations du Jour-J sur les plages de Normandie.

    Un «impressionnant bras de fer», au sujet de l’organisation des cérémonies du 75e anniversaire du débarquement en Normandie auxquelles ont participé les Présidents Emmanuel Macron et Donald Trump, a opposé les administrations française et américaine, écrit Le Figaro en se fondant sur ses propres informations.

    Le quotidien rapporte que ces «affrontements» ont atteint leur apogée lors de la cérémonie au cimetière américain de Colleville-sur-Mer, où les deux chefs d’État ont pris la parole. Or, d’après l’édition, les services de l’hôte de la Maison-Blanche ont essayé d’«imposer» au Président français leurs conditions. Le journal rappelle que, bien que la nécropole ait été cédée aux Américains, elle ne peut être considérée comme une zone extraterritoriale.

    Les conditions en question concernaient le pupitre et le microphone adaptés à Donald Trump qui fait 13 centimètres de plus que son homologue français, ce qui risquait faire apparaître le dirigeant français trop petit par rapport à la taille du matériel.

    «S’en sont suivis deux jours d’âpres négociations entre l’Élysée et la Maison blanche, qui ont abouti à un compromis diplomatique», informe Le Figaro.

    Ainsi, après l’intervention de Donald Trump, aussi bien le micro que le logo «Président of the United States» ont été changés et Emmanuel Macron a pris la parole sur un pupitre arborant l’inscription «D-Day».

    Un autre point: le couple présidentiel américain a voulu se rendre au cimetière à bord d’un hélicoptère, ce qui a obligé Emmanuel Macron et son épouse à faire de même pour respecter le «parallélisme», précise l’édition.

    Lire aussi:

    Trump menace d'«effacer» l'Iran en cas d'attaque contre les USA
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    Le drone US abattu par l'Iran a effectivement violé sa frontière, selon la Défense russe
    Tags:
    cimetière, commémoration, festivités, organisations, cérémonie, confrontation, protocole, Normandie, Donald Trump, Emmanuel Macron
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik