International
URL courte
7470
S'abonner

À l'instar d’autres pays du sud-est de l’Asie, l’Indonésie a déclaré qu’elle ne deviendrait pas un autre «dépotoir» et a renvoyé cinq conteneurs de déchets aux États-Unis.

Un nouveau pays a rejoint les rangs des États qui ont refusé récemment les «produits recyclables» envoyés par les nations occidentales. L'Indonésie, à l'image d'autres pays du sud-est asiatique, a renvoyé cinq conteneurs de déchets aux États-Unis, refusant de devenir le «dépotoir» du monde.

Ces déchets sont arrivés en provenance de Seattle en mars dernier. La cargaison, expédiée par une entreprise canadienne, était censée contenir du papier recyclé, mais le ministère de l'Environnement et des Forêts a découvert de nombreuses «impuretés» dans les cinq conteneurs et a ordonné leur «réexportation».

Ceux-ci étaient en réalité remplis de bouteilles, de déchets plastiques, de couches et de chaussures, a dévoilé le ministère.

Les détritus qui entrent illégalement dans le pays seront immédiatement renvoyés, a averti en juin la ministre indonésienne de l'Environnement et des Forêts, Siti Nurbaya Bakar, soulignant que le gouvernement enquêterait sur toutes les infractions et violations commises.

«Nous ne voulons pas être un dépotoir», a-t-elle lancé pour justifier le renvoi des conteneurs vers les États-Unis.

Vendredi 15 juin, la douane de Batam, sur l'île de Sumatra, a reçu 65 conteneurs en provenance d'Amérique du Nord et d'Europe qui, selon les autorités, pourraient contenir des déchets toxiques, a rapporté le Jakarta Post. Le pays avait précédemment renvoyé des dizaines de conteneurs remplis de plastique en 2015 et 2016.

Manille a renvoyé fin mai vers le Canada, après un échange musclé, des tonnes de détritus reçus il y a plusieurs années. La Malaisie a quant à elle promis le mois dernier de renvoyer elle aussi des centaines de tonnes de déchets plastiques.

Lire aussi:

Erdogan appelle les Turcs à boycotter les produits français et assure que Macron doit aller chez le psychiatre
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
«Rien ne nous fera reculer, jamais»: Macron fait montre de fermeté suite aux appels au boycott et aux propos d’Erdogan
Sans la France, la Russie rend hommage à 155 soldats de Napoléon III en Crimée
Tags:
conteneurs, déchets, États-Unis, Indonésie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook