Ecoutez Radio Sputnik
    Des manifestations au Venezuela

    Contrat d’armes Russie-Venezuela pour 209 M USD? Moscou tire la déclaration US au clair

    © AP Photo / Natacha Pisarenko
    International
    URL courte
    27456
    S'abonner

    Suite à l’affirmation du conseiller américain à la sécurité nationale John Bolton, publiée sur son compte Twitter, que Nicolas Maduro avait signé un contrat d’armement avec la Russie sur fond de famine dans le pays, l’ambassadeur russe au Venezuela a dénoncé l’information à Sputnik en la qualifiant de «pure invention».

    La déclaration du conseiller américain à la sécurité nationale John Bolton sur un contrat d’armement prétendument conclu entre la Russie et le Venezuela, pour un montant total de 209 millions de dollars (186 millions d’euros) en mai, a été mise à mal par l’ambassadeur russe au Venezuela Vladimir Zaemsky.

    «C’est encore une pure invention dont Bolton a probablement besoin pour maintenir l’illusion d’une menace imaginaire représentée par le Venezuela et donc la Russie a naturellement tort. Le Président [Poutine, ndlr] a récemment indiqué de manière très claire que nous n’avions aucun nouveau contrat ces derniers temps», a affirmé l’ambassadeur à Sputnik.

    Auparavant, John Bolton avait accusé Nicolas Maduro d’avoir versé 209 millions de dollars sur des comptes russes alors que les compatriotes de ce dernier souffraient de famine.

    «Maduro a commis une mauvaise gestion flagrante des ressources du Venezuela. En mai, alors que des centaines de milliers de Vénézuéliens avaient faim, Maduro a donné 209 millions de dollars à la Russie pour un contrat d’armement lui permettant de continuer à bénéficier de son soutien. Les Vénézuéliens veulent un véritable leader démocratique, pas de répressions.»

    Bolton n’a pourtant indiqué ni détails ni date du contrat en question.

    Cependant, au Forum économique international de Saint-Pétersbourg, Poutine a annoncé que la Russie avait officiellement vendu des armes au Venezuela, et qu’il n’y avait dernièrement pas eu de tels contrats. Dans le même temps, la Russie, dans le cadre de contrats déjà conclus, est tenue de réparer les armes fournies précédemment.

    Tags:
    Vladimir Poutine, armements, contrat, Venezuela, Russie, Nicolas Maduro, John Bolton
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik