Ecoutez Radio Sputnik

    Les États-Unis envisagent officiellement le recours à la force militaire contre l’Iran

    © Sputnik . Ekaterina Lyzlova
    International
    URL courte
    «Attaque» contre deux pétroliers dans le golfe d'Oman (31)
    625174

    Les États-Unis envisagent toutes sortes d’options dans leur conflit avec l’Iran dont le recours à la force, a déclaré le secrétaire d’État américain Mike Pompeo. Selon lui, Washington cherchera à ce que Téhéran soit privé d’arme nucléaire.

    Les États-Unis «envisagent toute une gamme d'options» face à la montée des tensions avec l'Iran, y compris les options militaires, a déclaré le secrétaire d’État américain Mike Pompeo dans une interview accordée le 16 juin à la chaîne de télévision CBS.

    «Nous en avons informé le Président à plusieurs reprises, nous continuerons de le tenir au courant. Nous sommes convaincus que nous pouvons prendre une série de mesures susceptibles de rétablir la dissuasion», a-t-il indiqué.

    Lorsqu'on lui a demandé si une réponse militaire était incluse dans cet ensemble d'actions, M.Pompeo a répondu «bien sûr».

    «Nous ne voulons pas que l'Iran se dote de l’arme nucléaire», a ajouté le secrétaire d’État, tout en soulignant cependant que le Président Trump avait déclaré qu'il ne souhaitait pas entrer en guerre.

    Le diplomate a également accusé l’Iran d’avoir attaqué les pétroliers dans le golfe d’Oman. Cependant, aucune preuve de l’implication de Téhéran n’a été fournie. L'Iran a catégoriquement nié avoir le moindre lien avec ces attaques.

    M.Pompeo a répété, le 16 juin sur Fox News, qu'il était «indéniable» que l'Iran avait mené ces attaques avec «une intention claire de refuser le transit».

    Le président du Parlement iranien, Ali Larijani, avait précédemment déclaré que les États-Unis pourraient avoir commis des «actes de sabotage» contre les deux pétroliers dans le golfe d'Oman pour en accuser l’Iran et faire pression sur Téhéran.

    Deux pétroliers, respectivement sous pavillon des îles Marshall et du Panama, ont été vraisemblablement attaqués jeudi 13 juin en mer d'Oman, près du détroit d'Ormuz, ont fait savoir leurs compagnies maritimes. 44 membres d'équipage ont été repêchés par des secouristes iraniens.

    Dossier:
    «Attaque» contre deux pétroliers dans le golfe d'Oman (31)

    Lire aussi:

    «Kim Jong-un» charrie les armes françaises et s’invite au défilé du 14 juillet à Paris - vidéo
    «On a pris Paris plus vite que les Allemands»: des supporters algériens exultent – vidéo
    «Cela ne ressemble pas à une blague»: Zineb El Rhazoui face aux propos d’une humoriste sur la supériorité des Algériens
    Tags:
    accusations, attaque, pétrolier, mer d'Oman, Mike Pompeo, États-Unis, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik