Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    «L'Iran a fait une très grosse erreur»: Trump réagit à la destruction du drone US par les militaires iraniens

    © AP Photo / Evan Vucci
    International
    URL courte
    Drone espion américain abattu par l'Iran (juin 2019) (14)
    7911179

    Après que, plus tôt dans la journée du 20 juin, les Gardiens de la Révolution islamique ont annoncé avoir abattu un drone espion américain, le Président des États-Unis a considéré que Téhéran avait commis une très grosse erreur.

    Sans évoquer directement le fait, le Président Trump a réagi sur son compte Twitter à la destruction par les Gardiens de la Révolution islamique d’un drone américain qui avait eu lieu plus tôt dans la journée, dans la province iranienne d'Hormozgan.

    Rappelons que les Gardiens de la Révolution ont expliqué dans un communiqué que l'appareil, «après avoir violé l'espace aérien iranien», avait été abattu par un «missile» de leur force aérospatiale au large de la côte, face au mont Mobarak. Selon eux, le drone abattu avait décollé d’une base américaine dans le sud du golfe Persique. Ils ont également précisé que «son équipement d’identification était éteint en violation des règles de l’aviation» et qu’ «il se déplaçait dans le plus grand secret».

    Bien qu’un porte-parole du Commandement central de l'armée des États-Unis ait d'abord déclaré qu'aucun drone américain n'avait survolé l'espace aérien iranien, un responsable américain s’exprimant sous couvert de l'anonymat a plus tard confirmé à Reuters que le fait avait effectivement eu lieu. Il a cependant indiqué que l’appareil se trouvait dans l’espace aérien international au-dessus du détroit d’Ormuz.

    Les tensions sont montées entre Washington et Téhéran depuis l'annonce faite par Donald Trump du retrait des États-Unis de l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien.

    Dans ce contexte, les craintes d'une confrontation directe se sont accrues la semaine dernière lorsque deux pétroliers ont été attaqués dans le golfe d'Oman, près du détroit d'Ormuz.

    Les États-Unis accusent les autorités iraniennes d'en être responsables, ce qu'elles nient.

    Washington avait déjà accusé Téhéran d'être responsable d'une attaque analogue, le 12 mai, qui avait visé quatre pétroliers dans le même secteur, par où transite une partie conséquente des exportations pétrolières mondiales.

    Dossier:
    Drone espion américain abattu par l'Iran (juin 2019) (14)

    Lire aussi:

    Bill Clinton en robe bleue et pas que… Des trouvailles extravagantes dans une résidence d’Epstein – images
    Un énorme requin blanc filmé à quelques centimètres d’une cage de plongeurs – vidéo
    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Tags:
    drone, États-Unis, Iran, Donald Trump
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik