International
URL courte
581
S'abonner

Les tensions montant dans le Golfe, notamment entre Téhéran et Washington, Abou Dhabi a exigé que les parties dialoguent pour sortir de la crise.

Les Émirats arabes unis ont exhorté dimanche au dialogue pour réduire les tensions croissantes dans le Golfe, en particulier entre les États-Unis et l'Iran après la destruction par Téhéran d'un drone américain, rapporte l’AFP.

«Les tensions dans le Golfe ne peuvent être réglées que par des moyens politiques», a écrit sur Twitter le ministre d'État aux Affaires étrangères, Anwar Gargash.

«La crise qui se prépare depuis longtemps exige [...] de trouver des solutions politiques par le dialogue et les négociations», a-t-il insisté.

Le responsable émirati a par ailleurs estimé que la participation des acteurs régionaux était «importante pour parvenir à des solutions durables».

Selon l'Iran, le drone américain abattu jeudi avait décollé des Émirats arabes unis. En signe de protestation, le chargé d'affaires émirati a été convoqué au ministère iranien des Affaires étrangères à Téhéran.

Ces derniers jours, les tensions entre Téhéran et Washington sont montées d’un cran. Le 20 juin, soit quelques jours après l’incident impliquant des pétroliers dans le détroit d’Ormuz, les Gardiens de la révolution islamique ont annoncé avoir abattu un drone espion américain qui «était entré dans l'espace aérien iranien» dans la province d'Hormozgan, laquelle borde le détroit en question.

Un responsable états-unien a confirmé l’attaque contre un appareil américain, affirmant que celui-ci se trouvait dans l’espace international.

Le lendemain, l’Iran a déclaré qu’il aurait également pu abattre un avion de reconnaissance américain. Quant à Donald Trump, il a affirmé qu’il était revenu sur sa décision de frapper des cibles iraniennes à 10 minutes seulement de l’attaque. Il l’a par la suite expliqué par l’intention d’éviter un lourd bilan humain.

Lire aussi:

Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Covid-19: la deuxième vague, une fiction?
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Macron propose à Philippe une mission en vue de 2022 après sa démission
Tags:
Détroit d'Ormuz, États-Unis, Washington, Émirats Arabes Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook