International
URL courte
Escalade des tensions entre les États-Unis et l'Iran (2019) (43)
11758
S'abonner

Le commandant du quartier général des forces armées iraniennes a invité les États-Unis à éviter «tout dérapage dans la région» pour protéger les vies de leurs militaires.

Toute démarche irresponsable de la part des États-Unis face à l’Iran mettrait en péril les vies de militaires américains déployés dans la région, a déclaré le général iranien Gholam Ali Rashid, commandant du quartier général des forces armées.

Selon lui, un éventuel conflit au Moyen-Orient pourrait s'étendre de manière incontrôlée:

«Si un conflit se déclenche dans la région, nul pays ne sera capable d’en gérer l’étendue ni la durée. Le gouvernement états-unien doit agir de manière responsable en évitant tout dérapage dans la région en vue de protéger les vies des militaires américains», a prévenu le général cité par l’agence Fars.

La République islamique ne cherche pas à aller en guerre contre tel ou tel pays, mais reste déterminée à «défendre les intérêts de la noble nation iranienne face à toute menace et toute agression».

Les risques d’une confrontation directe entre Washington et Téhéran se sont exacerbés plus tôt dans la semaine après la destruction par l’Iran d’un drone américain se trouvant, selon Téhéran, dans son espace aérien, ce que contestent les États-Unis.

Donald Trump a annoncé samedi que Washington s’apprêtait à imposer de nouvelles sanctions à l’Iran, alors qu’une action militaire était selon lui «toujours sur la table».

Dossier:
Escalade des tensions entre les États-Unis et l'Iran (2019) (43)

Lire aussi:

«Il a tiré quatre balles dans la poitrine d’Asoman»: après qu’on a abattu son chien, elle pense à fuir l’Afghanistan
«Scène déchirante»: un chien figé dans de la poix découvert par des enfants en Argentine – images
La Nasa envoie «une carte postale depuis le bout de l'espace» – image
Des robots-animaux filment la chasse à couper le souffle d’un grand requin blanc – vidéo
Tags:
Donald Trump, agression, conflit, Proche-Orient, Iran, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook