International
URL courte
5443
S'abonner

Un pétrolier flambant neuf faisant la taille de presque trois terrains de football a été présenté en Chine. Il s'agit du premier pétrolier «intelligent» au monde, sa capacité de chargement atteignant quant à elle les 308.000 tonnes. Le navire a déjà été testé avec succès en mer.

De taille impressionnante, le premier pétrolier «intelligent» au monde, conçu par le plus grand constructeur naval du pays, vient d’être dévoilé en Chine.

La caractéristique principale du «New Journey», qui se classe dans la catégorie des VLCC (Very Large Crude Carrier, «très grand pétrolier transporteur de brut» en anglais), réside dans son système «intelligent», relatent des médias chinois. Ce navire de 300 mètres de long dispose, entre autres, d’une navigation assistée par pilotage automatique, d’une gestion intelligente du fret liquide et d’une gestion intégrée de l'efficacité énergétique. Sa capacité de chargement est de 308.000 tonnes.

Ce pétrolier est le dernier à s’ajouter à la flotte de la compagnie de transport maritime China Merchants Energy. Il a été livré à la ville côtière de Dalian le samedi 22 juin. Le «New Journey» a été conçu par la plus grande société de construction navale du pays, la Dalian Shipbuilding Industry (DSIC), filiale de la China Shipbuilding Industry Corporation (CSIC).

Le navire a déjà été testé en mer avec succès, incluant des essais d’équipements et de systèmes intelligents.

«À l'heure actuelle, les pays du monde entier encouragent activement la navigation intelligente et développent des technologies intelligentes pour les navires, ce qui joue un rôle important dans l'amélioration de la sécurité du trafic maritime, la conservation de l'énergie, la réduction des émissions [de gaz, ndlr] et l'efficacité économique», a déclaré l'ingénieur en chef adjoint de la DSIC, Guan Yinghua, cité par le site China News Service.

Lire aussi:

Macron a déjà contredit Castex sur le remaniement, moins de 48 heures après sa nomination
Alger exige de Paris des excuses pour la colonisation: le gouvernement algérien cherche-t-il un «bouc émissaire»?
L'Ukraine brandit la menace d’une «guerre» contre la Russie
Tags:
China Shipbuilding Industry Corporation (CSIC), Dalian, intelligence, pétrolier, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook