International
URL courte
Plan de paix des États-Unis sur le conflit israélo-palestinien (6)
4272
S'abonner

Le sultanat d'Oman a annoncé son intention d'ouvrir une «ambassade» dans les Territoires palestiniens, en pleine conférence sur le volet économique d'un plan de paix américain qui laisse dans le flou l'idée d'un État palestinien.

L'annonce a été faite par le ministère omanais des Affaires étrangères qu'une mission allait se rendre à Ramallah (Cisjordanie), siège de l'Autorité palestinienne, pour préparer l'ouverture de la mission diplomatique dans les Territoires palestiniens, écrit l'AFP.

«En soutien au peuple palestinien, le sultanat d'Oman a décidé d'ouvrir une mission diplomatique avec rang d'ambassade dans l'État de Palestine», a indiqué le ministère dans son communiqué mis en ligne sur Twitter.

Oman sera ainsi le premier pays arabe du Golfe à avoir une ambassade à Ramallah. 

Le sultanat a boudé la conférence organisée à Bahreïn sur le volet économique du plan de paix américain par Jared Kushner, conseiller et gendre de Donald Trump.

Le volet politique de ce plan, qui devrait être dévoilé en novembre après les élections israéliennes, ignorerait l'idée d'un règlement du conflit au Proche-Orient sur la base de deux États, un israélien et un palestinien, longtemps défendue par la diplomatie américaine.
Paradoxalement, le sultanat d'Oman paraissait jusqu'ici parmi les rares pays à avoir des contacts avec Israël.

Le sultan Qabous d'Oman a reçu en octobre 2018 à Mascate le Premier ministre israélien.

En février de la même année, Youssef ben Alaoui Abdallah, ministre omanais en charge des Affaires étrangères avait été l'un des rares responsables arabes à se rendre sur l'esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l'islam, à Jérusalem-est, secteur palestinien de la ville sainte occupé et annexé par Israël.

Dossier:
Plan de paix des États-Unis sur le conflit israélo-palestinien (6)

Lire aussi:

Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Tags:
ambassade, Oman, Israël, Palestine, plan de paix
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook