International
URL courte
13301
S'abonner

Un membre de l'équipage d'un avion militaire qui transportait l'équipe avancée du Président brésilien Bolsonaro au sommet du G20 au Japon a été arrêté dans le sud de l'Espagne avec 39 kg de cocaïne dans sa valise, a indiqué la Garde civile.

Lors d'une escale à l'aéroport de Séville d'un avion militaire transportant l'équipe avancée de Jair Bolsonaro au G20, «un militaire s'est vu saisir, lors d'un contrôle, 39 kilogrammes de cocaïne» dans sa valise, a déclaré à l'AFP une porte-parole à Séville du corps de police.

«Dans sa valise, il n'y avait que de la drogue», a-t-elle affirmé.

Déféré devant un tribunal, il a été placé en détention provisoire, accusé de délit contre la santé publique, catégorie comprenant le trafic de drogue en Espagne, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la justice d'Andalousie.

Le militaire était à bord d'un avion qui précédait celui du président brésilien, qui a entamé dans la nuit de mardi à mercredi un voyage vers Osaka (Japon) pour participer à la réunion du G20.

Jair Bolsonaro avait lui-même annoncé sur les réseaux sociaux «l'arrestation, à Séville, d'un militaire de l'armée de l'air en possession de stupéfiants».

​«Dans le cas où l'implication de ce militaire dans ce délit serait prouvée, celui-ci sera jugé et condamné en vertu de la loi», a assuré le Président brésilien.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
L’Égypte a besoin d’armes, la France répondra-t-elle présente?
Tags:
G20, Jair Bolsonaro, cocaïne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook