International
URL courte
Sommet du G20 à Osaka (2019) (21)
429313
S'abonner

Lors du sommet du G20, avant une rencontre à laquelle ont participé Angela Merkel et Vladimir Poutine, les deux dirigeants se sont échangés plusieurs phrases, après quoi la chancelière a semblé être confuse, selon une vidéo diffusée sur le Web.

Avant le début d’une réunion avec Vladimir Poutine, Angela Merkel a semblé être désorientée, montre une vidéo diffusée sur Internet. Elle a échangé plusieurs phrases avec le Président russe, puis la chancelière allemande ne savait visiblement pas quelle place elle devait prendre à la table.

Dans la séquence, la chef de gouvernement a vérifié l’heure avec Vladimir Poutine puis s’est dirigée dans une mauvaise direction de l’autre côté de la table. Ainsi, le chef d’État lui a indiqué quelle place elle pourrait occuper pour démarrer la rencontre.

Précédemment, Angela Merkel avait été prise de tremblements en public lors de la réception du nouveau Président ukrainien Volodymyr Zelensky le 18 juin à Berlin, et ensuite, jeudi 27 juin peu de temps avant son départ pour le Japon lors d'une apparition publique dans la capitale allemande.

Angela Merkel a commenté en marge du G20 à Osaka ses crises de tremblements, en assurant qu’elle se portait bien, indiquant qu’il n’y avait aucune raison de s’inquiéter.

Suite à la rencontre avec la chancelière Angela Merkel, le Président russe a raconté qu’ils avaient soulevé le thème du règlement dans le Donbass et, notamment, la poursuite du travail au Format Normandie (Allemagne, France, Russie, Ukraine).

Le 14e sommet du G20 s’est tenu dans la ville japonaise d’Osaka les 28 et 29 juin sur fond de désaccords entre les dirigeants mondiaux concernant notamment le commerce et le climat.

Dossier:
Sommet du G20 à Osaka (2019) (21)

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Plusieurs explosions entendues à Minsk
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
Le cousin de Mohammed VI appelle les Libanais à «la révolte civile», provoquant un tollé
Tags:
diplomatie, Japon, Osaka, G20, politique, Vladimir Poutine, Angela Merkel
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook