Ecoutez Radio Sputnik
    navire de forage turc Fatih

    Le Conseil de l’UE suspend le dialogue de haut niveau avec la Turquie en raison de la situation autour de Chypre

    © AP Photo / Turkish Defence Ministry
    International
    URL courte
    222132
    S'abonner

    Face à la poursuite des forages réalisés illégalement par la Turquie dans les eaux territoriales de Chypre, le Conseil de l’Union européenne a annoncé avoir suspendu le dialogue de haut niveau avec Ankara.

    Le Conseil de l’UE a décidé le 15 juillet de ne pas mener pour le moment de dialogue de haut niveau avec la Turquie en raison des forages qu’Ankara mène dans les eaux territoriales de Chypre.

    «À la lumière des forages illégaux existants et nouveaux, le Conseil prend la décision de suspendre les négociations sur l'Accord global de transport aérien et accepte de ne pas mener les réunions du conseil d’association ainsi que les réunions de haut niveau dans le cadre du dialogue entre l’UE et la Turquie», indique le Conseil dans un communiqué.

    Auparavant, les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne avaient approuvé des sanctions à l'encontre de la Turquie pour l'exploration de gisements d'hydrocarbures dans la zone économique exclusive de Chypre. Selon le magazine allemand Focus, les mesures sectorielles impliquent, entre autres, une réduction du financement de la part de l'UE et la suspension des négociations sur un accord sur les services aériens.

    Les deux navires de forage turcs Yavuz et Fatih se trouvent à présent dans la zone économique exclusive de Chypre. Si la Grèce et Chypre considèrent les forages comme une provocation, la Turquie estime avoir droit aux ressources naturelles de la région.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Une meute de loups entame une «chasse à l’homme» en Russie – vidéo
    Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur WhatsApp
    L’aviation russe aurait empêché Israël de bombarder une base militaire syrienne
    Tags:
    Conseil de l'UE, Turquie, Chypre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik