Ecoutez Radio Sputnik
     USS Boxer

    Donald Trump: la Marine US a abattu un drone iranien dans le détroit d'Ormuz

    CC BY-SA 2.0 / Pommiebastards / USS Boxer
    International
    URL courte
    4827108

    Le Président Trump a annoncé qu'un navire de la Marine américaine avait abattu un drone iranien au-dessus du détroit d'Ormuz, appelant les autres pays à protéger le détroit. Selon le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, l'Iran n'a pas d'information sur la disparition d'un drone.

    Le porte-hélicoptères américain USS Boxer a détruit un drone iranien qui s'est approché du navire à moins de 1.000 mètres dans le détroit d’Ormuz, a annoncé le Président Donald Trump devant les journalistes à la Maison-Blanche.

    «Un incident est survenu aujourd'hui dans le détroit d'Ormuz impliquant le navire d'assaut amphibie USS Boxer. L'USS Boxer a effectué une action défensive contre un drone iranien qui s'était approché à une distance d'environ 900 mètres [...]. Le drone a été immédiatement détruit», a indiqué M.Trump.

    Le porte-parole du Pentagone, Jonathan Hoffman, a confirmé cette information. Selon lui, le drone à voilure fixe s’est approché de l’USS Boxer vers 10h00, heure locale, alors que le navire passait par le détroit d’Ormuz.

    M.Trump a qualifié cette intervention de «la plus récente des nombreuses actions provocatrices et hostiles menées par l'Iran contre des navires opérant dans les eaux internationales».

    Il a également appelé «les autres pays à protéger leurs navires lors de leur passage dans le détroit» et à coopérer avec Washington à l'avenir.

    «Les États-Unis se réservent le droit de défendre leur personnel, leurs installations et leurs intérêts et appellent toutes les nations à condamner les tentatives de l'Iran de perturber la liberté de navigation et le commerce mondial», a-t-il noté.

    Toutefois, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad, Javad Zarif, a indiqué que les autorités iraniennes n'avaient pas d'informations sur la disparition d'un drone.

    Selon Fox News, l’USS Boxer, qui transporte 2.000 Marines et des dizaines d'hélicoptères, est entré dans le golfe Persique par le détroit d'Ormuz.

    Relations entre les USA et l'Iran tendues depuis plus d'un an

    Les relations entre Washington et Téhéran se sont tendues après la décision de Donald Trump de retirer son pays du Plan d'action global commun (JCPoA) en mai 2018 et la destruction par l’Iran en juin 2019 d’un drone américain RQ-4A Global Hawk. Selon Téhéran, le drone se trouvait dans son espace aérien, ce que Washington conteste.

    La situation s'est aggravée sur fond d’attaques d'origine inconnue contre des pétroliers dans le détroit d'Ormuz, que les États-Unis imputent à l’Iran. Le 4 juillet, la police et les douanes de Gibraltar, assistées d'un détachement de Royal Marines britanniques, ont arraisonné un pétrolier iranien. Téhéran a dénoncé «un acte de piraterie». Le guide suprême de la Révolution islamique, l’ayatollah Ali Khamenei, avait notamment promis que l’Iran y répondrait «au moment et à l'endroit opportuns», sans donner plus de précisions.

    Lire aussi:

    La diplomatie polonaise assure avoir trouvé le moyen d’«effrayer la Russie»
    Un goéland avale un bébé requin vivant – vidéo
    La Chine prête à l’«option nucléaire» dans sa guerre commerciale avec les États-Unis
    Tags:
    Pentagone, États-Unis, Iran, USS Boxer, drone, Donald Trump, Détroit d'Ormuz
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik