Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    «Je ne veux pas tuer 10 millions de personnes»: Trump dit qu'il pourrait gagner la guerre en Afghanistan en une semaine

    © REUTERS / JONATHAN ERNST
    International
    URL courte
    6523102

    Estimant que Washington avait besoin de l’aide du Pakistan pour mettre fin à la présence des troupes américaines dans la région, le Président Trump a déclaré qu’il pourrait terminer la guerre en Afghanistan en une semaine s'il voulait rayer le pays de la surface du globe et tuer ses millions d'habitants.

    Intervenant à la Maison-Blanche lors d'une rencontre avec le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, le Président américain a déclaré avoir envisagé la possibilité d'une opération militaire rapide pour terminer la guerre en Afghanistan, mais vu le nombre de victimes possibles parmi les habitants du pays, il a refusé cette option.

    «Je pourrais gagner cette guerre en une semaine, mais je ne veux juste pas tuer 10 millions de personnes», a déclaré Trump avant de préciser qu’il avait des projets et que s’il voulait l’emporter, l'Afghanistan pourrait être «rayé de la surface de la Terre ... littéralement en 10 jours».

    Donald Trump a également souligné que la présence des troupes américaines dans le pays durait depuis trop longtemps.

    «Nous ne voulons pas être un gendarme et nous ne sommes pas obligés de l’être. Nous sommes en Afghanistan depuis 18 ans maintenant, et c'est ridicule», a-t-il ajouté.

    Ces derniers mois, les États-Unis négocient avec le mouvement Taliban* la possibilité d’un cessez-le-feu et des pourparlers avec le gouvernement de Kaboul, ainsi que le retrait des troupes étrangères du pays.

    Selon les estimations des autorités afghanes pour 2018, le pays compte environ 31,5 millions d'habitants.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    La diplomatie polonaise assure avoir trouvé le moyen d’«effrayer la Russie»
    Un goéland avale un bébé requin vivant – vidéo
    La Chine prête à l’«option nucléaire» dans sa guerre commerciale avec les États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik