International
URL courte
8482
S'abonner

Ripostant aux accusations affirmant que la Russie portait des frappes sur le gouvernorat d’Idlib, l’ambassadeur russe à l’Onu a déclaré que l’objectif de l’Occident était d’y préserver une enclave terroriste et ce, afin de s’en servir à l’avenir.

L’Occident tâche de préserver une enclave terroriste dans le gouvernorat d’Idlib, a déclaré le 30 juillet le représentant spécial de la Russie auprès de l’Onu, Vassili Nebenzia, intervenant lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’Onu consacrée à la situation dans cette région syrienne.

«Nous nous rappelons comment certains pays qui ont l'habitude d'en [de tuer des civils en Syrie, ndlr] accuser la Russie ont tourné le Conseil de Sécurité en dérision. L’objectif de tous ces appels à cesser immédiatement [le feu, ndlr] nous est parfaitement clair: préserver la présence terroriste à Idlib pour à l’avenir s’en servir lors de la lutte contre les autorités syriennes légitimes», a déclaré le haut diplomate, commentant les allégations attribuant à la Russie des frappes sur le gouvernorat en question.

Et de préciser que le même scénario était observé chaque fois que «la fin d’une enclave terroriste approchait».

«Cela a été le cas pour Alep-Est, dans la Ghouta orientale et maintenant la machine de propagande tire de tous ses mortiers suite à la situation à Idlib», a-t-il exposé, avant d’ajouter: «préserver une enclave terroriste à Idlib est l’objectif principal que poursuivent nos collègues occidentaux».

La situation en Syrie

Le conflit armé en Syrie se poursuit depuis 2011. Si la victoire sur Daech* y été annoncée fin 2017, dans certaines régions du pays, le démantèlement des cellules terroristes ne cesse pas.

Actuellement, le règlement politique du conflit, la restauration du pays et le retour des réfugiés sont les priorités du gouvernement syrien.

Idlib reste le dernier gouvernorat syrien contrôlé par les terroristes et membres de bandes armées illégales.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Coronavirus: deux nouveaux cas recensés en France
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Coronavirus: un premier cas confirmé en Algérie, un citoyen italien
Tags:
accusations, Occident, terrorisme, Conseil de sécurité de l'Onu, Vassili Nebenzia, Idlib
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook