International
URL courte
4442
S'abonner

La Corée du Nord a tiré deux missiles balistiques à courte portée le 31 juillet au matin, a rapporté l'armée sud-coréenne, six jours après de précédents essais.

La Corée du Nord a lancé mercredi le 31 juillet deux missiles balistiques, a affirmé l'armée sud-coréenne.

Ces tirs ont été effectués depuis la péninsule de Hodo, sur la côte est du pays d'où avaient aussi été lancés les missiles la semaine dernière, a indiqué l'état-major de l'armée sud-coréenne.

Dans un communiqué distinct, il a ensuite précisé que les «projectiles» tirés par la Corée du Nord étaient des missiles balistiques et que ceux-ci ont parcouru environ 250 km en vol.

Le chef d'état-major de l'armée sud-coréenne, cité par l'agence de presse Yonhap, a déclaré qu'il s'agissait vraisemblablement d'un type de missiles différent de ceux utilisés la semaine dernière.

À Tokyo, le ministère de la Défense a déclaré, cité par Reuters, qu'aucun missile n'avait atteint le Japon ou sa zone économique exclusive et que ces tirs n'ont pas représenté un danger immédiat pour sa sécurité nationale.

Après les tirs de missiles, la Corée du Sud a convoqué mercredi matin une réunion d'urgence du Conseil de sécurité nationale, rapporte l’agence Yonhap.

Deuxième cas de tir en une semaine

Ces tirs de missiles balistiques interviennent moins d'une semaine après les essais de missiles à courte portée auxquels a assisté le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et que la Corée du Nord a décrit comme une mise en garde à l'égard de son voisin du Sud pour sa coopération militaire avec les États-Unis.

Le comité des chefs de l’état-major interarmées avait plus tôt annoncé que le 25 juillet, deux tirs avaient été effectués depuis le sud-est de la Corée du Nord. Après avoir parcouru 430 km, les deux «projectiles» ont terminé leur course en mer du Japon.

Lire aussi:

Un enfant disparaît toutes les 10 minutes en France, voici la cause principale
Le pétrole iranien au Venezuela: les dessous d’une manœuvre stratégique «face à un même adversaire»
Rachida Dati se confie sur son mariage «forcé» avec «un Algérien»
Didier Raoult rejette une étude «foireuse» sur l'inefficacité de l'hydroxychloroquine
Tags:
tir de missiles, missiles balistiques, Kim Jong-un, Corée du Sud, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook