International
URL courte
202522
S'abonner

Des coups de feu ont retenti dans l’après-midi du samedi 10 août dans une mosquée à Oslo. Une personne a été blessée et un suspect interpellé, a affirmé la police de la capitale.

Une personne a été blessée dans une fusillade dans une mosquée à Oslo, et un suspect arrêté, a annoncé samedi la police de la capitale norvégienne.

«Une personne a été touchée. Nous ne connaissons pas le niveau de gravité de ses blessures. Un suspect a été arrêté. La police est sur place», a déclaré la police sur Twitter.

Les faits se sont déroulés dans le centre islamique al-Noor, précise la police. Selon toute apparence, il n'y avait que ces deux personnes sur les lieux au moment des tirs, dans l'après-midi.

L'assaillant «est un jeune Norvégien. Il vit dans les environs», a déclaré le porte-parole de la police d'Oslo, Rune Skjold, lors d'une conférence de presse. Selon lui, l'homme a vraisemblablement agi seul et était connu de la police même s'il n'avait pas d’«antécédents criminels».

Selon le quotidien Budstikka, se référant aux témoins, cet homme blanc était habillé d’un casque et d’un uniforme. La motivation de l'homme reste à déterminer.

Le suspect, «âgé d’un peu plus d'une vingtaine d'années», devait être interrogé dans la nuit «à la fois sur les événements dans la mosquée et sur l'homicide», a par la suite ajouté la police dans un communiqué cité par les médias norvégiens.

Plus tard, un corps a été retrouvé dans une maison près d'Oslo, en lien avec l'attaque de la mosquée, a annoncé un responsable de la police.

«La police du district d'Oslo a retrouvé une personne morte dans une résidence [...] à Baerum. Cette découverte est liée à l'événement survenu plus tôt aujourd'hui dans une mosquée», a déclaré Roar Hanssen dans un communiqué.

Au lendemain de la fusillade, la police norvégienne a annoncé la traiter comme une «tentative d'attaque terroriste».

Lire aussi:

Les autorités ont «menti» sur l’inutilité des masques pour «une bonne cause», estime une journaliste
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
police, blessés, coups de feu, Oslo, Norvège, mosquée, fusillade
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook