Ecoutez Radio Sputnik
    Benghazi, Libye

    En Libye, trois membres du personnel de l'Onu tués dans un attentat à Benghazi

    © REUTERS / Esam Omran Al-Fetori
    International
    URL courte
    124
    S'abonner

    Un attentat à la voiture piégée à Benghazi a fait deux morts parmi le personnel de la mission de l'Onu en Libye, a affirmé à l’AFP un responsable de la sécurité samedi. Ensuite, un autre membre de la mission a succombé à ses blessures.

    Deux membres du personnel de la mission de l'Onu en Libye ont été tués samedi dans un attentat à la voiture piégée à Benghazi, dans l'est du pays, a indiqué un responsable de la sécurité.

    «Deux personnes ont été tuées et au moins huit autres blessées, dont un enfant, samedi, après l'explosion d'une voiture piégée dans le quartier al-Haouari à Benghazi lors du passage d'un convoi du personnel de l'Onu en Libye», a indiqué à l'AFP ce responsable, sous le couvert de l'anonymat.

    «Les victimes de l'attentat terroriste qui sont décédées [...] sont deux membres du personnel de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye [Manul], un Libyen et un Fidjien», a confirmé à l'AFP le responsable de la sécurité.

    Selon cette source, «Ibrahim Bouchnaf, ministre de l'Intérieur [du gouvernement parallèle basé dans l'est] et le chef de la Sécurité de Benghazi, le général Adel Abdel Aziz, se sont rendus sur le champ sur le lieu de l'attentat pour inspecter les mesures de sécurité» mises en place.

    Par la suite, une source médicale a constaté qu'un autre membre de la mission avait succombé à ses blessures.

    Le secrétaire général de l'Onu, Antonio Guterres, a par la suite condamné l'attaque et a appelé toutes les parties à respecter le cessez-le-feu. L’Union européenne a qualifié ces deux morts d'inquiétantes.

    La France est déterminée à convoquer samedi une réunion d’urgence au Conseil de sécurité de l’Onu, a appris Sputnik d’une source au sein du Conseil.

    Cette attaque survient moins d'un mois après qu'un attentat similaire à Benghazi a visé les obsèques d'un ancien officier des forces spéciales libyennes, tuant une personne et blessant huit autres, rappelle l’AFP.

    Tags:
    Antonio Guterres, victimes, voiture piégée, attentat, ONU, Benghazi, Libye
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik