International
URL courte
8726
S'abonner

Deux élues américaines, Ilhan Omar et Rashida Tlaib, ont été interdites par les autorités israéliennes de poser le pied sur le sol de l’État hébreu, en raison de leur soutien à la campagne de boycott d’Israël. Trump a réagi à la nouvelle sur Twitter en disant qu’elles «détestaient» ce pays.

Les autorités israéliennes ont interdit le jeudi 15 août à deux élues américaines d'entrer en Israël pour cause de soutien à la campagne de boycott de l'État hébreu et à la suite d'une demande du Président des États-Unis.

Ilhan Omar et Rashida Tlaib, les deux premières femmes musulmanes élues au Congrès et membres de l'aile gauche du Parti démocrate américain, devaient atterrir ce weekend à Tel Aviv afin de visiter ensuite les Territoires palestiniens, où elles étaient chaleureusement attendues, précise l’AFP.

«Activités de boycott anti-israélien»

Mais à la suite d'une polémique dans la presse locale et d'une demande de Donald Trump, dont elles sont des adversaires politiques, le ministère israélien de l'Intérieur a décidé de leur interdire l'entrée en Israël, estimant que leur visite s'inscrivait dans le cadre «d'activités de boycott anti-israélien».

Cette décision a été prise «en accord» avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, le ministre des Affaires étrangères et le ministre des Affaires stratégiques, est-il précisé.

«Ces élues utilisent la scène internationale pour apporter leur soutien aux associations BDS qui appellent au boycott d'Israël», a ajouté le ministère, justifiant sa décision sur la base d'une loi israélienne permettant depuis 2017 d'interdire l'entrée du territoire aux partisans du mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions). Ce mouvement appelle au boycott économique, culturel ou scientifique d'Israël afin de protester contre l'occupation des Territoires palestiniens.

Sur son compte Twitter, Donald Trump a réagi à l’annonce en écrivant que les deux élues «détestaient» Israël.

«Les représentantes Omar et Tlaib sont le visage du Parti démocrate, et elles DÉTESTENT Israël!»

Lire aussi:

Au moins 25 morts dans le crash d’un avion de transport militaire An-26 en Ukraine - images
«Le confinement a tué mon père», déclare Elie Semoun en colère
Des scientifiques désignent les «responsables» de la propagation de la pandémie de Covid-19
Tags:
interdiction d'accès, Donald Trump, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook