International
URL courte
1119
S'abonner

200 oiseaux ont péri et 500 ont été sérieusement blessés lors de la Journée de l’indépendance en Inde. Ces accidents ont été causés par des cerfs-volants «de combat» chinois, informent des médias locaux.

Du 13 au 15 août, plus de 700 oiseaux ont été emmenés dans une clinique vétérinaire suite aux lancements de cerfs-volants à l’occasion de la Journée de l’indépendance à Delhi. 200 n’ont pas survécu à leurs blessures, rapporte le journal indien Hindustan Times.

«Nous avons accueilli environ 750 oiseaux dont 700 avaient été blessés par un cerf-volant «de combat» chinois (Chinese manjha) orné de verre et de métal», a déclaré le représentant de la clinique vétérinaire.

Les accidents avec des oiseaux sont fréquents en Inde, mais en 2019 le nombre de cas a augmenté. Environ 550 avaient péri en 2018.

En 2017, le gouvernement local avait interdit de lancer des cerfs-volants chinois dans la capitale mais la situation n’a pas réellement évolué. Les modifications pour transformer ceux-ci en objets «de combat» sont conçues pour des batailles entre cerfs-volants, tradition répandue en Inde, en Afghanistan, au Bangladesh, en Indonésie, au Népal, au Pakistan, au Viêt Nam, au Brésil, en Corée du Sud et en Thaïlande.

Lire aussi:

«Épidémie toujours très dynamique»: près d'un millier de nouveaux décès en France, le bilan dépasse les 13.000
Ce pays serait le premier au monde à avoir vaincu le coronavirus
Chômage totalement hors de contrôle aux Etats-Unis: vers un nouveau 1929?
Tags:
cerf-volant, New Delhi, Inde, oiseaux
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook