International
URL courte
3143
S'abonner

Des coups de feu ont été entendus après qu'un homme a pris en otages les passagers d'un bus sur le pont qui relie les villes de Rio de Janeiro et de Niterói au Brésil, selon les médias. Le preneur d'otages aurait été abattu par la police.

Des coups de feu ont été tirés mardi 20 août sur le pont Rio-Niterói, long de 8 km, dans la ville brésilienne de Rio de Janeiro, après qu'un homme a pris une quarantaine de personnes en otage dans un bus mardi 20 août au matin, relate Globo News se référant à des sources policières et à des témoins.

D'après Globo News, le preneur d'otages a été tué par la police et tous les otages ont été libérés.

Un membre du Bataillon des opérations spéciales de police (BOPE) a abattu le preneur d'otages quand il a quitté le bus vers 09h00 (14h00, heure de Paris). Aucun otage n'a été blessé, selon Globo News.

Wilson Witzel, le gouverneur de l'État de Rio, a confirmé la mort du suspect sur Twitter.

«La décision la plus appropriée»

«Cette décision était la plus appropriée dans le contexte de la situation [...]. Après une prise d'otages de plusieurs heures et suite au refus du ravisseur de se rendre à la police, contrairement à ses propos précédents cités par les journalistes, le chef de l'opération a ordonné à un tireur d’élite de neutraliser le suspect. Tous les policiers engagés dans l'opération ont agi correctement: choisir le bon moment pour ouvrir le feu sur le ravisseur pour ne pas toucher les otages qui étaient déjà retenus depuis plusieurs heures», a déclaré à Sputnik Paulo Storani, ancien instructeur du BOPE.

​La police a bloqué la circulation sur le pont Rio-Niterói en direction de Rio, à hauteur de la travée centrale. 

​Le trafic était perturbé en direction de Niterói. Une voie réversible a été créée, d'après le journal brésilien O Dia.

​Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux montre plusieurs personnes en train de marcher sur le pont après le début de la prise d'otages. Selon l'auteur de la publication, il s'agirait des passagers du bus.

L'auteur d'une photo publiée sur Twitter indique qu'elle a été​ prise à l'intérieur du bus détourné.

​Plusieurs ambulances sont arrivées sur les lieux.

​Selon le journal O Dia, parmi les personnes relâchées dans un premier temps par le preneur d'otages se trouvaient quatre femmes et un homme. 

Prise d'otages sur le pont Rio-Niterói

Les médias ont précédemment annoncé qu'un homme armé d'un pistolet .38, d'un couteau et d'essence avait détourné mardi 20 août, vers 05h30, un bus à Rio de Janeiro, prenant 37 passagers en otage avant de relâcher six d'entre eux. La police a plus tard précisé que le pistolet de l'assaillant était un jouet.

​L'homme s'était identifié «comme officier de police militaire» et menaçait «de verser de l’essence dans le bus», a déclaré aux journalistes Sheila Sena, porte-parole de la police fédérale des routes.

Lire aussi:

Un policier roué de coups à Paris lors de la manifestation contre la loi Sécurité globale – vidéos
Le mystérieux «monolithe de métal» en plein désert américain a disparu
Voici la nouvelle attestation de déplacement à télécharger - photo
La façade de la Banque de France en feu à Paris, les tensions se poursuivent - vidéos
Tags:
pont, bus, prise d'otages, coups de feu, Rio de Janeiro, Brésil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook