Ecoutez Radio Sputnik
    Khan-Cheikhoun libérée des terroristes

    Libération de Khan-Cheikhoun: un journaliste de Sputnik constate l’ampleur des dégâts - vidéo

    © Sputnik . Mohammad Maruf
    International
    URL courte
    151425
    S'abonner

    L’armée syrienne continue de nettoyer et de déminer la ville de Khan-Cheikhoun qu’elle a déclaré avoir libérée ce jeudi 22 août des terroristes, constate un journaliste de Sputnik arrivé le premier sur place.

    Un correspondant de Sputnik a été le premier parmi les journalistes étrangers à visiter Khan-Cheikhoun, ville du gouvernorat d’Idlib, reprise aux terroriste ce jeudi 22 août et désormais sous contrôle des forces armées syriennes.

    Comme le montre la vidéo du journaliste, la ville a été sérieusement endommagée par des terroristes qui s’en étaient emparée en 2014. Les bâtiments ont presque tous été complètement détruits.

    Des vitrines de magasins et des murs d’écoles portent plusieurs inscriptions à caractère terroriste. Selon le journaliste, les forces armées syriennes sont en train de mener une opération de nettoyage et de déminage dans les quartiers résidentiels de la ville.

    Réaction du Kremlin

    La présidence russe a déjà salué la nouvelle de la libération de la ville.

    «Depuis le début, il s’agissait de lutter contre terroristes dans toutes les régions syriennes, mais surtout là d’où les terroristes lançaient des offensive contre les forces armées syriennes et contre la base russe de Hmeimim. C’est pourquoi nous ne pouvons que saluer de telles victoires», a indiqué le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

    Un cessez-le-feu est en vigueur dans le gouvernorat d’Idlib depuis le 2 août. Le commandement syrien a indiqué qu’il cesserait ses opérations à condition qu’Ankara respecte les engagements pris en septembre 2018 et portant principalement sur le retrait des armes lourdes des terroristes à au moins 20 km de la zone démilitarisée d’Idlib. Mais les radicaux ont profité de l’accalmie pour attaquer les positions des forces de Damas et prendre pour cible des habitations dans le nord du gouvernorat de Hama. Le 5 août, l’armée de Damas a relancé son offensive.

    Tags:
    journalistes, vidéo, préjudice
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik