Ecoutez Radio Sputnik
    Greta Thunberg

    Greta Thunberg déclarée morte sur sa page française de Wikipédia

    © AFP 2019 BEN STANSALL
    International
    URL courte
    707427
    S'abonner

    «Le 28 août 2019, Greta Thunberg est retrouvée morte, noyée, sur son trajet vers le G7 2019, à Biarritz, France. RT si c'est triste», disait la page française de Wikipédia consacrée à la jeune écologiste alors que le hashtag sur sa fausse mort s’est retrouvé dans les tendances Twitter en France.

    Dans la nuit du 28 au 29 août, la page de l’encyclopédie libre Wikipédia sur la jeune militante écologiste Greta Thunberg, qui vient d’arriver à New York après 15 jours de voilier, a été attaquée par une annonce mensongère sur sa mort.

    La phrase «Le 28 Août 2019, Greta Thonberg est retrouvée morte, noyée, sur son trajet vers le G7 2019, à Biarritz, France. RT si c'est triste [sic]» a été ajoutée sur la page de la Suédoise de 16 ans. Selon l’historique de l’encyclopédie, la modification en question a eu lieu à 23h27, émanant de l’internaute «DragonLordxXx6442».

    Bien que supprimée presque immédiatement, cette modification a poussé les internautes à propager cette fausse information et à lancer le hashtag #RipGretaThunberg, qui a figuré parmi les premières tendances Twitter en France ce matin du 29 août.

    Selon BFM TV, un internaute a modifié de nouveau la page Wikipédia de la militante à 00h42. «Greta Fionberg meurt malheureusement le 28 août 2019 lors de son approche du port de New-York happée par un thon géant. Mais justice sera faite moins d’une demi-heure plus tard, des pirates japonais harponnent le poisson avant de le servir cru à l’Empereur, Donald Trump a félicité son homologue japonais pour sa réactivité [sic]», disait le passage, désormais supprimé.

    Depuis lors, Wikipédia a suspendu les modifications de la page de Greta Thunberg. Twitter ne dispose cependant pas d’outils permettant de stopper la diffusion d’un hashtag lié à une fausse information.

    L'arrivée à New York

    À peine arrivée à New York après 15 jours de traversée de l'Atlantique, la jeune égérie pour le climat Greta Thunberg a appelé Donald Trump à «écouter la science» et l'humanité à «cesser de détruire la nature».

    «La crise du climat est une crise mondiale, la plus grande crise à laquelle soit confrontée l'humanité», a-t-elle déclaré. «Il faut que nous soyons unis et que nous nous soutenions mutuellement et que nous agissions, sinon il pourrait être trop tard. N'attendons plus, agissons maintenant!»

    Lire aussi:

    Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
    Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur WhatsApp
    Le niveau de compréhension du langage humain par les chiens découvert par des chercheurs
    Tags:
    Wikipedia, sommet du G7 de 2019, noyade, morts, décès, voyages, Greta Thunberg
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik