International
URL courte
1810914
S'abonner

Nommé «Kian», le nouveau drone iranien «est capable de viser des cibles en dehors des frontières du pays et d'assurer la défense aérienne dans les territoires ennemis», selon le chef des forces de défense de l'armée de l'air.

L'Iran a révélé dimanche 1er septembre un drone à réaction, assurant que l'appareil pouvait frapper des cibles en dehors des frontières du pays.

Nommé Kian, le drone a été conçu, produit et testé par des experts des forces aériennes en une année seulement, a assuré le chef des forces de défense de l'armée de l'air, le général Alireza Sabahi-Fard, cité par l'agence officielle Irna.

Ce drone est décliné en deux modèles capables de mener des «missions de surveillance et reconnaissance, et des vols pour des missions précises», a-t-il déclaré, dévoilant alors l'appareil, blanc et orange.

Le drone peut voler «plus de 1.000 kilomètres et trouver sa cible avec précision» et «est capable de viser des cibles en dehors des frontières du pays et d'assurer la défense aérienne dans les territoires ennemis», a-t-il ajouté.

Selon les chaînes de télévisions iraniennes, il peut également être chargé de plusieurs types de munitions et s'élever à une altitude de 5.000 m.

Comme le rappelle l'AFP, cette annonce intervient alors que les tensions entre Téhéran et Washington ont été exacerbées par le retrait unilatéral des États-Unis de l'accord international sur le nucléaire iranien, le rétablissement de lourdes sanctions américaines, ainsi que par les incidents dans la région du Golfe en mai et juin.

Lire aussi:

Éboulement sur un chantier: un mort, le trafic TGV de Montparnasse interrompu
L'armée syrienne repousse une attaque aux missiles de l'aviation israélienne près de Damas
Poutine: la Marine russe a des armes sophistiquées «qui n’ont toujours pas d’équivalent dans le monde»
Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 en baisse en France
Tags:
Golfe persique, drone, États-Unis, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook