Ecoutez Radio Sputnik
    Vue sur l'île Great Abaco après l'ouragan Dorian

    Les dommages «sans précédent» causés par l’ouragan Dorian aux Bahamas - images

    © REUTERS / Trans Island Airway / Michelle Cove
    International
    URL courte
    8217
    S'abonner

    Des vidéos prises par des drones montrent l’ampleur des dégâts aux Bahamas après le passage de l’ouragan Dorian: des débris étendus sur des kilomètres, dont la plupart flottent suite aux inondations qui recouvrent une importante partie de l’archipel, et sept morts, selon le bilan provisoire du 4 septembre.

    L’ouragan Dorian, qui déferle depuis le 24 août 2019 au large de l’archipel des Bahamas et se dirige lentement vers la côte des États-Unis, a déjà fait sept morts, selon un bilan provisoire. Les autorités bahamiennes craignent que celui-ci s’alourdisse.

    De nombreuses vidéos montrent les dégâts causés par le passage de l’ouragan, des dommages «sans précédent» comme les a qualifiés le Premier ministre bahamien, Hubert Minnis.

    L’île Great Abaco dévastée

    L’aéroport international avant, pendant et après

    Voici à quoi ressemblait l’aéroport international de Grand Bahama avant le passage de l’ouragan, pendant, et à quoi il ressemble après.

    Avant/après depuis un satellite

    Rétrogradé, mais potentiellement dangereux

    Classé dans la catégorie maximale 5 dimanche 1er septembre quand il a frappé les Bahamas, l’ouragan a depuis faibli. Bien qu’il ait été rétrogradé tôt mercredi 4 septembre en catégorie 2, avec des vents pouvant atteindre 175 km/h, rapporte le Centre national des ouragans (NHC) américain basé à Miami, il reste dangereux.

    L’ouragan Dorian a fait tomber jusqu'à 76 cm de pluie sur les Bahamas. À 03h00 GMT le 4 septembre, il se déplaçait vers le nord/nord-ouest à la vitesse de 130 km/h, selon le NHC, cité par l’AFP.

    «Tragédie historique»

    Le Premier ministre des Bahamas, Hubert Minnis, a évoqué lundi 2 septembre une «tragédie historique» pour cet archipel de 700 îles au relief très plat, facilement submergé par les vagues de trois à six mètres de haut charriées par l'ouragan. Les autorités ont annoncé le début des opérations de secours «là où les conditions le permettent».

    À Washington, Donald Trump a réuni les responsables des services d'urgence, évoquant un ouragan qui «semble monstrueux». «Nous nous attendons à ce qu'une bonne partie de la côte soit impactée et une partie le sera très, très durement», a-t-il déclaré.

    Le gouverneur de Caroline du Sud, Henry McMaster, a déclaré dimanche l'état d'urgence. «La force et le caractère imprévisible de la tempête nous obligent à nous préparer à tous les scénarios», a-t-il expliqué.

    Lire aussi:

    Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
    Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur WhatsApp
    Le niveau de compréhension du langage humain par les chiens découvert par des chercheurs
    Tags:
    Atlantique Nord, destruction, Bahamas, ouragan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik