International
URL courte
3424
S'abonner

Moscou est conscient du fait que les polygones américains sont maintenus en état de préparation à une éventuelle reprise des essais nucléaires, a annoncé le vice-chef de la diplomatie russe.

La Russie est préoccupée par la situation qui s’est créée autour du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICEN), a déclaré jeudi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

Selon lui, Moscou est au courant du fait que les polygones américains sont maintenus en état de préparation à une éventuelle reprise des essais nucléaires.

«Nous plaidons pour la reprise de négociations à part entière pour assurer la stabilité stratégique et la sécurité internationale, et nous comptons sur la réciprocité de la part de nos partenaires étrangers en vue d’engager un dialogue sérieux et intéressé», a indiqué le vice-chef de la diplomatie russe.

Le TICEN, un Traité au destin difficile

Adopté par l’Assemblée générale des Nations unies en 1996, le TICEN n’est toujours pas entré en vigueur car plusieurs pays, dont les États-Unis, ne l’ont pas signé. Dans le même temps, tous les pays européens ont déjà ratifié l’accord.

En 2013, Barack Obama, alors Président américain, avait annoncé son intention de parvenir à la signature du document par Washington à l’horizon 2016, mais cela n’a pas eu lieu.

En août dernier, Sergueï Riabkov a estimé que l’éventuelle entrée du TICEN en vigueur était peu probable en raison de la position adoptée par les États-Unis.

Lire aussi:

Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
«On va te décapiter la tête»: le maire du VIIIe à Lyon menacé - photos
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Tags:
ratification, Barack Obama, Sergueï Riabkov, Russie, tests nucléaires, polygone, États-Unis, Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICEN)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook