International
URL courte
142214
S'abonner

En attendant son homologue égyptien, avant leur rencontre en marge du G7 à Biarritz, Donald Trump a surnommé Abdel Fattah al-Sissi «mon dictateur préféré», selon le Wall Street Journal.

Dans une salle de l’Hôtel du palais, le Président américain a attendu son homologue égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, où ils devaient se rencontrer en marge du G7, mais ce dernier était en retard.

«Où est mon dictateur préféré?», a alors déclaré M.Trump d'une voix forte, suffisamment pour être entendu par un petit groupe de responsables américains et égyptiens dans la salle, rapporte le Wall Street Journal.

On ignore si le Président égyptien a été mis au courant du commentaire du Président Trump. Selon le média américain, citant des sources, cette forte exclamation a sidéré le groupe de responsables, dont le secrétaire américain au Trésor, Steve Mnuchin, le conseiller à la sécurité nationale de l'époque, John Bolton, et le conseiller économique, Larry Kudlow. Le ministre égyptien des Affaires étrangères et le chef du Service des renseignements généraux auraient également été présents.

En marge du dernier sommet du G7 dans le sud-ouest de la France, MM Trump et al-Sissi ont principalement discuté de la Libye, d’après la Maison-Blanche.

Au sujet de cet échange avec le Président égyptien, Donald Trump a déclaré:

«Nous nous sommes très bien compris. C’est un homme très dur, je vais vous le dire. Mais c’est aussi un homme bon et il a fait un travail fantastique en Égypte. Pas facile.»

Lire aussi:

«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Le nombre de contaminations journalières en France bondit de nouveau au-dessus de 20.000
Tags:
dictateur, Biarritz, Abdel Fattah al-Sissi, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook