International
URL courte
192112
S'abonner

Interrogée dans l’émission Grand jury sur sa position concernant l’octroi de l’asile au lanceur d’alerte Edward Snowden qui le réclame à la France, Mme Belloubet a répondu qu’elle était «pour».

Après que l’ex-agent américain Edward Snowden, qui vit actuellement en Russie, a exprimé à l’ancien Président français François Hollande d’abord puis tout récemment à Emmanuel Macron, son envie d’obtenir l’asile en France, la ministre française de la Justice, Nicole Belloubet, s’est déclarée «pour». Elle était reçue au Grand jury et répondait aux questions express du présentateur de l’émission.

La veille, dans une interview exclusive à France Inter qui sera diffusée le 16 septembre, à l'occasion de la sortie de ses mémoires intitulés «Mémoire vive», Edward Snowden avait exprimé le souhait qu’Emmanuel Macron lui accorde le droit d'asile en France, soulignant qu’il avait déjà fait cette démarche en 2013 pendant le mandat de François Hollande.

«J'ai demandé l'asile en France en 2013 sous François Hollande. Évidemment, j'aimerais beaucoup que monsieur Macron m'accorde le droit d'asile», a-t-il expliqué, cité par la chaîne.

Le lanceur d’alerte

Edward Snowden, qui a dénoncé la pratique de surveillance massive aux États-Unis en fournissant à la presse des informations classifiées sur les programmes appropriés et qui a été inculpé d'espionnage dans son pays, sortira le 17 septembre une autobiographie qui sera publiée simultanément dans une vingtaine de pays.

Le lanceur d’alerte vit actuellement en Russie où il s'est réfugié en 2013. L’année suivante, il y a obtenu un permis de séjour de trois ans, qui a été par la suite prorogé de trois années supplémentaires et expire début 2020.

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Rencontre Biden-Poutine: «les Américains ont compris que leur politique russophobe était allée trop loin»
Tags:
France, Nicole Belloubet, asile, politique, Edward Snowden
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook