Ecoutez Radio Sputnik
    Vassili Nebenzia

    Sites pétroliers frappés: l’attaque est susceptible d’engendrer un conflit «régional de grande ampleur», selon Moscou

    © AP Photo / Kathy Willens
    International
    URL courte
    Attaques de drones contre des installations pétrolières saoudiennes (36)
    12551
    S'abonner

    Une confrontation régionale de grande ampleur pourrait être provoquée par les attaques de drones en Arabie saoudite, selon les déclarations du représentant permanent de la Russie auprès des Nations unies. Il a appelé la communauté internationale à éviter de «tels incidents dangereux à l'avenir».

    L’attaque contre les installations pétrolières en Arabie saoudite le 14 septembre pourrait se transformer en une confrontation régionale de grande ampleur, a déclaré le représentant permanent de la Russie auprès des Nations unies, Vassili Nebenzia.

    «Une escalade armée menace de compliquer davantage la recherche d'une solution pacifique au problème du Yémen, et menace de devenir une confrontation régionale de grande ampleur», a déclaré M.Nebenzia lundi 16 septembre, lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’Onu à New York.

    Il a tenu à souligner que la Russie appelait toutes les parties à faire preuve de retenue et à éviter de «tels incidents dangereux à l' avenir».

    Samedi 14 septembre, des drones ont pris pour cibles deux installations clés de la compagnie pétrolière Aramco sur les gisements d'Abqaïq et Khurais, à plus d’un millier de kilomètres de Sanaa, la capitale du Yémen. Les Houthis yéménites ont revendiqué l'attaque.

    Dossier:
    Attaques de drones contre des installations pétrolières saoudiennes (36)

    Lire aussi:

    Une femme enceinte affronte un «énorme» aigle qui attaque son chien
    Un requin tente de pénétrer dans une cage de plongeurs et trouve la mort – vidéo
    Israël envisage de frapper l’Iran pour l’empêcher d’accéder à l’arme nucléaire
    Tags:
    confrontation, Vassili Nebenzia, attaque, drone, politique, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik