International
URL courte
14436
S'abonner

Vladimir Poutine a affirmé que la Russie condamnait les actions comme l’attaque de drones contre les gisements pétroliers en Arabie saoudite et, d’après lui, les organisateurs de cet acte n’ont pas atteint leurs objectifs. Par contre, leur action «destructrice» a affecté «l’économie mondiale, y compris les consommateurs».

La Russie condamne l’attaque contre les installations pétrolières en Arabie saoudite, a déclaré Vladimir Poutine lors de la Semaine russe de l'énergie. Selon lui, ceux qui l’ont planifié et mis en œuvre n’ont pas atteint leurs objectifs, mais de telles actions destructrices nuisent à l’économie mondiale.

«Nous condamnons ces actes, quels qu'ils soient. C’est un événement destructeur qui a eu de graves conséquences sur le marché mondial de l’énergie, mais je ne pense pas que ceux qui ont réellement mené, planifié et réalisé cette action aient atteint leurs objectifs», a commenté le Président russe.

En outre, il a tenu à souligner que de tels événements destructeurs affectaient l’économie mondiale et nuisaient aux consommateurs.

«Oui, en effet, des fluctuations du marché se sont produites, en effet, les pertes de l'Arabie saoudite ont été importantes -elles ont dû réduire de 50% leur production parce qu'il n'y avait pas d'endroit où se recycler, et que les systèmes nationaux de défense ont été endommagés. Mais ces fluctuations ont été à court terme -nous savons que tout s'est redressé sur les marchés mondiaux en une semaine, et maintenant le prix du Brent est tombé en dessous des 60 dollars le baril. Cela ne produit pas l’effet désiré pour ceux qui envisagent de telles actions, mais affectent l’économie mondiale, y compris les consommateurs», a ajouté le Président.

Saudi Aramco attaquée par des drones

Des drones ont visé samedi 14 septembre deux installations stratégiques de la compagnie pétrolière Aramco, à plus d'un millier de kilomètres de Sanaa, la capitale du Yémen contrôlée depuis cinq ans par les Houthis.

L’attaque a été revendiquée par les rebelles yéménites houthis. Selon les autorités saoudiennes, au moins 18 drones et sept missiles de croisière ont été utilisés. L’Arabie saoudite ainsi que les États-Unis et les Émirats arabes unis accusent l’Iran, qui soutient le mouvement houthi, d’avoir orchestré l’opération.

Téhéran a démenti toute implication. Jeudi 19 septembre, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a mis les États-Unis et l’Arabie saoudite en garde contre toute attaque visant son pays qui serait selon lui susceptible de déclencher une «guerre totale».

Lire aussi:

Rouen: sept policiers hors service agressés par une vingtaine de jeunes individus
La Turquie accuse la France de se comporter «comme un caïd» en Méditerranée
Les États-Unis saisissent pour la première fois une cargaison iranienne, en toute illégalité
Un expert met en garde contre une arme américaine qui serait capable de modifier le climat
Tags:
politique, Arabie Saoudite, pétrole, Vladimir Poutine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook