Ecoutez Radio Sputnik
    Un camion a foncé sur des voitures à Limburg (7 octobre 2019)

    Un camion fonce sur des véhicules en Allemagne, une dizaine de blessés - images

    © AFP 2019 SASCHA DITSCHER
    International
    URL courte
    3830104
    S'abonner

    Une dizaine de personnes ont été blessées ce lundi 7 octobre lorsqu'un camion a percuté plusieurs véhicules dans la ville allemande de Limburg an der Lahn, en Hesse occidentale, a déclaré la police en pleine intervention près de la gare.

    Un camion a percuté lundi 7 octobre, vers 17h20, plusieurs véhicules non loin de la gare de Limburg an der Lahn, en Allemagne. Une dizaine de personnes ont été blessées dont une grièvement, a annoncé à Wiesbaden la police de Hesse occidentale.

    Huit voitures ont été endommagées, plusieurs personnes ont été coincées dans leurs voitures, d'après les médias allemands.

    ​D'après Frankfurter Rundschau, 16 personnes dont le conducteur ont été blessées, cinq d'entre elles ont été hospitalisées.

    ​Le conducteur a été interpellé. Selon Frankfurter Neue Presse, il a volé le camion avant de le diriger sur les voitures à l'arrêt devant un feu tricolore.

    La police est en pleine intervention aux environs de la gare, d'après son communiqué.

    L'assaillant aurait plusieurs fois prononcé à haute voix le mot Allah, d'après des témoins cités par Frankfurter Neue Presse.

    La police, qui ne confirme pas les informations relatives à un acte délibéré, a appelé à éviter les spéculations sur les éventuels mobiles de l'assaillant:

    «Le suspect a été interpellé. Notre enquête continue. Nous vous tiendrons au courant dès que nous aurons des informations plus précises».

    Lire aussi:

    Un ex-colonel de l’Armée de l’air: en Algérie, «il y a une contre-révolution»
    La France va expérimenter dès 2020 une «monnaie centrale digitale»
    Premières dégradations à Paris en marge de la manifestation du 5 décembre - images
    Tags:
    Limburg an der Lahn, camion, Allemagne, Hesse
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik