Ecoutez Radio Sputnik
    Quai d'Orsay

    Opération en Syrie: la France convoque l'ambassadeur de Turquie

    © AFP 2019 Clemens Bilan
    International
    URL courte
    Opération turque dans le nord-est de la Syrie (121)
    12731
    S'abonner

    Au lendemain du lancement de l'offensive turque dans le nord-est de la Syrie, l'ambassadeur de Turquie à Paris sera convoqué jeudi 10 octobre dans l'après-midi au ministère des Affaires étrangères, selon une source diplomatique.

    L'ambassadeur de Turquie à Paris sera convoqué jeudi après-midi au ministère des Affaires étrangères, a annoncé une source diplomatique, jeudi 10 octobre. L'annonce a été faite au lendemain du lancement de l'offensive turque dans le nord-est de la Syrie.

    Auparavant, réagissant au lancement de l'opération turque dans le nord-est de la Syrie, Jean-Yves Le Drian avait exigé du Président Erdogan de mettre fin à cette offensive qui, selon lui, «risque de porter atteinte à la sécurité des Européens».

    «Elle [l'opération lancée par la Turquie en Syrie, ndlr.] remet en cause les efforts sécuritaires et humanitaires de la coalition contre Daech* et risque de porter atteinte à la sécurité des Européens», a écrit sur son compte Twitter le chef de la diplomatie française.

    Offensive turque

    La Turquie a lancé le 9 octobre son offensive aérienne et terrestre contre les milices kurdes dans le nord-est de la Syrie, baptisée Source de paix. Selon le Président turc, l’opération doit permettre de «créer une zone de sécurité qui permettra le retour des réfugiés syriens» que la Turquie a accueillis sur son territoire.

    Les FDS contrôlent une grande partie du territoire qui était dominé auparavant par Daech* et retiennent des milliers de djihadistes et des dizaines de milliers de leurs proches qui sont en détention.

    * Organisation terroriste interdite en Russie

    Dossier:
    Opération turque dans le nord-est de la Syrie (121)
    Tags:
    offensive, Paris, Syrie, Turquie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik