International
URL courte
51121
S'abonner

La National Iranian Tanker Company (NITC) a diffusé des photographies de son pétrolier qui aurait été visé par une attaque de missiles au large du port saoudien de Djeddah.

La République islamique a rendu publiques des photos de trous dans la coque de son pétrolier Sabiti visé, selon Téhéran, par une attaque au large de l’Arabie saoudite la semaine dernière.

Le tanker a été touché vendredi 11 octobre par deux explosions «probablement causées par des frappes de missiles» au large du port saoudien de Djeddah, affirme la partie iranienne.

L’attaque présumée a causé une fuite de pétrole en mer Rouge qui a pu être maîtrisée, selon le propriétaire du pétrolier, la National Iranian Tanker Company (NITC), qui a diffusé des photographies de deux trous au-dessus de la ligne de flottaison à tribord.

Menaces de riposte

L'attaque présumée est le premier incident où un navire iranien est visé depuis une récente série d’attaques perpétrées dans le Golfe. Elle est survenue sur fond d’un regain des tensions entre l’Iran, d’un côté, et l’Arabie saoudite et les USA, de l’autre, qui accusent Téhéran d’être derrière des attaques contre des sites pétroliers saoudiens.

L’Iran a promis samedi 12 octobre de ne pas laisser sans réponse les «probables» frappes de missile sur son pétrolier.

Lire aussi:

Augmentation de plus en plus forte du nombre journalier de cas de Covid-19 en France
La Palestine qualifie de «trahison» l'accord israélo-émirati et rappelle son ambassadeur à Abou Dhabi
Deux frégates de guerre grecque et turque se seraient heurtées en Méditerranée orientale
Tags:
images, préjudice, pétrolier, attaque, Arabie Saoudite, Iran, National Iranian Tanker Co (NITC)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook