Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeaux

    L’incertitude sur le Brexit «a des conséquences négatives pour des millions de gens», dit la secrétaire d’État française

    © AP Photo / Tim Ireland
    International
    URL courte
    Avec ou sans accord: Londres et Bruxelles au seuil du Brexit (2019) (78)
    8811
    S'abonner

    «Des conséquences négatives pour des millions de gens» ont été évoquées par la secrétaire d’État aux Affaires européennes et responsable du dossier du Brexit, qui s’est exprimée pour le Journal du dimanche sur le report du Brexit voté par les députés britanniques le 19 octobre.

    L’incertitude politique en ce qui concerne le Brexit affecte en réalité des millions d’Européens, a estimé Amélie de Montchalin, secrétaire d’État aux Affaires européennes et responsable du dossier du Brexit, dans une interview au Journal du dimanche (JDD) le 20 octobre.

    «Quand Emmanuel Macron dit qu'un délai supplémentaire n'est dans l’intérêt de personne, c’est qu’à un moment donné l’incertitude politique a des conséquences négatives très concrètes pour les millions de gens qui sont concernés par le Brexit», a souligné Amélie de Montchalin.

    En outre, elle a expliqué que l’accord affectait des gens simples qui «vivent et travaillent au Royaume-Uni», en déplorant les conséquences de cette décision pour eux.

    «Nous parlons là de cinq millions de camions qui passent par Calais chaque année pour franchir la Manche, de trois millions d’Européens qui vivent et travaillent au Royaume-Uni, de pêcheurs et d’agriculteurs qui ont besoin d’être au clair sur leurs capacités d’investissement ou d’exportations», souligne-t-elle.

    Tandis que le Président français a déclaré, lors d’une conversation avec le Premier ministre britannique qui a eu lieu suite à un vote des députés britanniques qui ont reporté la décision sur le Brexit, qu’un autre délai «n'est dans l'intérêt de personne», Amélie de Montchalin indique que rien n’avancera mieux dans six mois et a appelé à avancer.

    «Il faut maintenant avancer. Cessons de croire que l’intérêt collectif est de tout arrêter pour six mois et que cela ira mieux après», explique-t-elle.

    Enfin, Amélie de Montchalin a souligné que l’accord avait déjà été modifié conformément aux souhaits de Boris Johnson en respectant des points essentiels pour lui.

    «À partir de là, il nous faut un oui ou un non. Nous ne l’avons pas», conclut-elle.

    La décision sur le Brexit reportée

    Lors d’une session parlementaire ce samedi 19 octobre, les députés britanniques ont adopté à 322 voix contre 306 l'amendement du député Oliver Letwin prévoyant le report de tout vote sur le Brexit tant que la législation nécessaire à son application n'a pas été votée au parlement.

    Selon le leader de la Chambre des communes Jacob Rees-Mogg, les débats sur le Brexit auront lieu lundi 21 octobre.

    Dossier:
    Avec ou sans accord: Londres et Bruxelles au seuil du Brexit (2019) (78)
    Tags:
    politique, Brexit
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik