Ecoutez Radio Sputnik
    Mercedes-Benz Fashion Week Russia 2019, le défilé de Viatcheslav Zaïtsev

    Paris capitale de la mode pour toujours? L’ombre de la Chine plane sur le secteur

    © Sputnik . Kirill Kalinnikov
    International
    URL courte
    Par
    13247
    S'abonner

    Au micro de Sputnik, des spécialistes français et britannique travaillant avec les meilleures marques du luxe ont évoqué, lors de la semaine de la mode à Moscou, des tendances de ce secteur touché par la crise écologique et l’influence chinoise, et ont raconté comment est déstabilisé le monopole de la mode exercé par la France et l’Italie.

    La semaine de la mode Mercedes-Benz à Moscou, qui s’est tenue du 15 au 19 octobre 2019, a accueilli plusieurs spécialistes en la matière, interrogés par Sputnik. Selon eux, même s’il y a un risque que certaines marques chinoises de prêt-à-porter de luxe puissent remplacer des enseignes françaises, Paris et Milan «auront une place» dans l’industrie de la mode.

    Comment détrôner Paris, capitale de la mode?

    Depuis un certain temps, le marché chinois se concentre sur l’achat de produits luxueux occidentaux, cependant, les choses «sont en train de changer», d’après Steven Trow, directeur financier du groupe Hermès en Italie, qui avait travaillé comme consultant chez Yves Saint Laurent, Gucci, Sergio Rossi et Stella McCartney.

    Steven Trow
    © Sputnik . Anastasia Patts
    Steven Trow

    À titre d’exemple, il a cité le groupe français Hermès ayant créé une «coentreprise intéressante avec une compagnie chinoise pour promouvoir des méthodes de fabrications chinoises traditionnelles, ainsi que des artisans chinois». Ceci étant dit, «à un moment donné, si cela [des marques chinoises] va définitivement augmenter ou remplacer, nous ne le savons pas», a expliqué Steven Trow.

    ​​Malgré que, depuis plusieurs siècles, Paris reste l’une des capitales de la mode, avec Londres, Milan et New York, la prédominance de ces villes pourrait être ébranlée à condition que certains pays s’engagent dans la lutte pour atteindre la primauté dans ce secteur. Pour réussir, il est indispensable d’avoir de très bons stylistes et des produits de qualité, a affirmé Steven Trow, indiquant que c’est justement la raison de la supériorité de la France et de l’Italie en matière de mode.

    De plus, il est nécessaire d’avoir des artisans et des usines de qualité pour produire des produits insolites, comme les usines de cuir toscanes considérées comme les meilleures fabriques de cuir du monde. Enfin, un bon modèle économique complétera le projet, a-t-il souligné.

    En mode éco

    Non seulement l’immersion de nouvelles marques de qualité provenant de différents pays influence le secteur de la mode mais des problèmes environnementaux trouvent écho dans la politique et la représentation de différentes enseignes, selon l’attaché de presse Lucien Pagès, chef d’une agence éponyme parisienne travaillant avec des maisons de couture haut de gamme.

    ​Aujourd’hui, la question de la fabrication écologique des vêtements est très importante à Paris, et de nouvelles enseignes de mode se trouvent dans le viseur du public, ces derniers temps:

    «Tout le monde demande, même les journalistes, quand on représente une marque, ils demandent tout de suite est-ce qu’elle est sustainable [durable, ndlr]», a-t-il déclaré.

    Néanmoins, les enseignes qui ne protègent pas l’environnement ne seront pas bannies de l’espace médiatique, au moins par cette agence de communication, car «il faut choisir une marque pour un ensemble, non pour une seule raison», a affirmé Lucien Pagès en répondant à la question portant sur s’il était important pour son agence de choisir une marque en fonction de son respect de l’environnement.

    Lucien Pagès
    © Sputnik . Anastasia Patts
    Lucien Pagès

    La semaine de la mode de Moscou se tient deux fois par an, en avril et en octobre, et est financée par le constructeur automobile allemand Mercedes-Benz. Près de 50 stylistes russes et étrangers présentent leurs collections lors de l’événement. Parmi les invités figurent Vivienne Westwood, Julien Macdonald, Matthew Williamson, Jean-Charles de Castelbajac, Pollini et d’autres designers.

    Tags:
    Occident, réchauffement climatique, environnement, écologie, Vivienne Westwood, New York, Milan, Londres, Yves Saint-Laurent, Gucci, produit de luxe, France, Italie, Mercedes-Benz Fashion Week Russia 2019, mode, Chine, Paris
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik