Ecoutez Radio Sputnik
    incendie (image d'illustration)

    Au moins 65 morts dans l'incendie d'un train de passagers au Pakistan - vidéos

    CC0 / kalhh
    International
    URL courte
    209
    S'abonner

    Au moins 65 personnes ont péri dans l'incendie qui s'est déclaré jeudi matin à bord d'un train de passagers au Pakistan, a déclaré à l'AFP la ministre provinciale de la Santé, Yasmin Rashid.

    «Selon les informations qui nous arrivent du site de l'accident, plus de 65 personnes ont été tuées et plus de 40 blessées», a-t-elle déclaré.

    Ces dernières sont en cours d'évacuation vers les hôpitaux de la région, a-t-elle ajouté. Seuls 18 corps ont pu être identifiés à ce stade, selon elle.

    Le train en feu se trouve près du district de Rahim Yar Khan, dans la province du Pendjab au centre du Pakistan.

    Les chaînes de télévision ont diffusé des images du train avec plusieurs voitures ravagées par les flammes.

    Selon la ministre des Droits de l'Homme, l'incendie a été provoqué par l'explosion d'une bouteille de gaz appartenant à un passager. D'après des médias locaux, des passagers étaient en train de préparer un petit-déjeuner quand l'explosion s'est produite. 

    «Terrible tragédie dans un train Tezgam [du nom de la ligne reliant les villes de Rawalpindi et Karachi, ndlr] avec l'explosion d'une bonbonne de gaz apportée par un passager. Prières et condoléances aux familles des victimes», a écrit la ministre pakistanaise sur Twitter.

    Des médias locaux ont rapporté que des passagers étaient en train de se cuisiner un repas lorsque la bonbonne a explosé.

    Les accidents ferroviaires sont fréquents au Pakistan, pays qui a hérité de son passé colonial sous domination britannique un vaste réseau de chemins de fer. Mal entretenu, il est aujourd'hui décrépi après des décennies de déclin dû à la corruption, à une gestion inadéquate et au manque d'investissement.

    Tags:
    train, Pakistan, décès, incendie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik