Ecoutez Radio Sputnik
    Jair Bolsonaro

    Bolsonaro furieux contre TV Globo qui lie son nom à une affaire de meurtre - vidéo

    © AP Photo / Eraldo Peres
    International
    URL courte
    358
    S'abonner

    Dans une vidéo de 22 minutes, le Président brésilien Jair Bolsonaro a copieusement insulté la chaîne privée TV Globo qui a rapporté un témoignage le liant à un meurtre survenu en 2018.

    Connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, le Président brésilien s’en est pris cette fois à la chaîne TV Globo qui l’a cité dans une affaire en lien avec le meurtre d’une conseillère municipale de gauche en 2018.

    La chaîne privée a fait savoir que le nom du chef de l’État figurait dans l’enquête de police portant sur l’assassinat de Marielle Franco, abattue par une rafale de mitraillette avec son chauffeur, Anderson Gomes, le 14 mars 2018 à Rio de Janeiro.

    Selon Globo, quelques heures avant le crime, un des suspects s’est rendu dans la résidence où vivait M.Bolsonaro, alors député. C’est en apprenant les révélations de la chaîne que le Président brésilien, en visite en Arabie saoudite, a décidé de s’installer devant une caméra pour enregistrer un message cinglant de 22 minutes:

    «Toi, TV Globo, tout le temps tu as fait un enfer de ma vie, merde ! Maintenant il me lient à la mort de Marielle; infâmes ! canailles ! Cela ne marchera pas, je n’ai jamais eu aucune raison de tuer qui que ce soit à Rio de Janeiro!», a lancé Jair Bolsonaro, menaçant la chaîne de représailles.

    Tout en reconnaissant qu’il ne devait perdre son calme en tant que Président de la République, il a toutefois avoué «avoir atteint ses limites».

    Le parquet dément le témoignage

    Mercredi 30 octobre, le parquet de Rio de Janeiro a démenti le témoignage liant M.Bolsonaro à l’assassinat de Marielle Franco. Le ministre de la Justice Sergio Moro a alors réclamé l’ouverture d’une enquête sur des «incohérences» dans l’enquête.

    Les commanditaires de l'assassinat de la conseillère municipale noire et lesbienne de Rio de Janeiro n'ont pas encore été identifiés.

    Tags:
    enquête, Marielle Franco, témoignage, meurtre, accusations, Brésil, Jair Bolsonaro
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik