International
URL courte
162
S'abonner

Le palais de justice de Bruxelles, où devait débuter cet après-midi le tirage au sort des jurés dans le procès pour crime de génocide au Rwanda, a été évacué à cause d’une alerte à la bombe, écrivent des médias locaux.

Ce lundi vers 15h00, la police a dû évacuer entièrement le palais de justice de Bruxelles suite à la découverte d’un colis suspect, indique La Libre.

​La salle de la cour d'assises, où une centaine de citoyens étaient présents pour le tirage au sort des jurés du procès de Fabien Neretsé, accusé de crime de génocide au Rwanda, a également été évacuée, précise le média.

​«Un périmètre de sécurité a été mis en place par la police, les services de déminage ont été appelés», a indiqué Ilse Van de Keere, porte-parole de la police de Bruxelles à l’agence Belga.

L’affaire Fabien Neretsé

Fabien Neretsé, interpellé en France en 2011 et qui comparaît libre à ce procès où il encourt la prison à vie, est accusé de 13 meurtres et de trois tentatives de meurtres au Rwanda, d'avril à juillet 1994. Il nie les faits, écrit l’AFP.

Chose inédite en Belgique, Fabien Neretsé doit répondre de «crime de génocide», une qualification non retenue lors des quatre procès de génocidaires rwandais qui se sont tenus à Bruxelles en 2001, 2005, 2007 et 2009. Des peines allant de 10 à 30 ans de prison avaient alors été prononcées.

En vertu d'une loi de 1993, rappelle l’agence française, les tribunaux belges bénéficient de la compétence universelle pour juger les crimes de guerre, de génocide et crimes contre l'humanité, quels que soient le lieu où ils ont été commis, la nationalité et lieu de résidence des victimes et de leurs accusés. En l'occurrence, dans ce cinquième procès en Belgique lié au génocide rwandais, une victime civile belge est recensée, dont la sœur s'est portée partie civile en 2001.

Lire aussi:

Covid-19: Boris Johnson transféré aux soins intensifs
Plus de 800 morts dus au Covid-19 en France en 24h - vidéo
La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Tags:
alerte à la bombe, Bruxelles
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook