Ecoutez Radio Sputnik
    Un Airbus A-340 d'Air France

    Airbus annonce des avions non polluants vers 2030

    © CC BY 2.0 / Olivier CABARET / Airbus A340 F-GLZJ Air France
    International
    URL courte
    8128
    S'abonner

    Airbus s’est déclaré prêt à construire des avions décarbonés vers 2030, a indiqué sa PDG, Sandra Bour Schaeffer, citée par Bloomberg. Ces appareils, d’une capacité de 100 passagers, pourront effectuer des vols régionaux.

    Préoccupé par les problèmes environnementaux, le constructeur aéronautique Airbus envisage de concevoir un avion non polluant, a déclaré la PDG Airbus Upnext, Sandra Bour-Schaeffer, citée par Bloomberg.

    Zéro émission

    Selon elle, ces appareils pourront transporter sans émission de CO2 une centaine de passagers pour des vols régionaux et seront mis en service d’ici les années 2030. De plus, les avions de ligne long-courrier, comme l’Airbus A350, seront dotés de nouvelles technologies qui permettront de limiter des émissions.

    Le constructeur européen travaille sur de nombreuses méthodes visant à réduire les émissions de dioxyde de carbone, notamment sur de moteurs plus économes en énergie, a affirmé la dirigeante. L’entreprise est en train d’explorer les hybrides et les carburants de remplacement, cherchant également à améliorer l’aérodynamisme.

    «Aujourd'hui, il n'y a pas de solution unique pour respecter les engagements de 2050, mais il existe un certain nombre de solutions qui, si vous les mettez ensemble, conduiront à cette voie», a déclaré Mme Schaeffer.

    En juin, Airbus, l’entreprise américaine Boeing et d’autres grands acteurs de l’aéronautique se sont engagés à réduire de moitié les émissions nettes de CO2 de l’industrie en 2050 par rapport aux niveaux de 2005.

    Différents groupes militants écologistes, tel Extinction Rebellion, et des activistes tels que l’environnementaliste suédoise Greta Thunberg, alimentent le sentiment de honte de prendre l’avion à cause de l’empreinte carbone occasionnée. Récemment, cette activiste suédoise a refusé de prendre l’avion depuis les États-Unis pour gagner l’Espagne, en optant pour un voyage de trois semaines à bord d’un catamaran.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Il n'y a eu «aucune excuse»: le journaliste turc blessé à l’œil le 5 décembre par la police témoigne
    La Turquie évoque une fermeture de la base d'Incirlik en réponse aux sanctions US contre les S-400
    Tags:
    écologie, réchauffement climatique, pollution, avion, Airbus
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik