International
URL courte
4213
S'abonner

L’homme qui, selon les informations du tabloïde Blic, aurait reçu de l’argent du prétendu attaché militaire russe en Serbie, n’était ni un officier ni un fonctionnaire, mais un homme d’affaires, écrit le quotidien serbe Vecernje novosti qui se réfère au service de renseignement local.

Les images récemment publiées par le quotidien serbe Blic, qui montrent deux hommes s’échanger des paquets, sont «une tentative de l’Occident de saper des relations» entre la Serbie et la Russie, estime un représentant des services secrets serbes cité par le quotidien Vecernje novosti.

Selon le média, il ne s’agit ni d’un officier serbe ni d’un fonctionnaire, mais d’un homme d’affaires serbe. Le quotidien précise que la vidéo a été filmée il y a deux ans et que le Serbe qui apparaît dessus fournissait des informations commerciales aux Russes moyennant rémunération.

Rela Jelisky, directeur du département de l’analyse du service de renseignement serbe Bezbednosno Informativna Agencija (BIA) a affirmé à l’agence RTS que son organisation avait établi que l’un des hommes sur la vidéo «était un agent russe».

Et d’ajouter que «le travail de renseignement […] ne devrait pas être uniquement associé à la Russie. En effet, d'autres États, comme les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France, ou des acteurs régionaux comme la Croatie et l'Albanie, travaillent activement pour leurs propres intérêts».

Une tentative d’enrôlement?

Mercredi 20 novembre, le tabloïde a publié un article qui prétend que l’ancien vice-attaché militaire de l’ambassade russe en Serbie Gueorgui Klebane a recruté un officier serbe de haut rang. Le média avait publié des photos qui montrent deux hommes s’échanger des paquets en public. Après l’échange, le Serbe aurait retiré de son paquet une enveloppe contenant de l’argent. Par la suite, d’autres médias serbes ont publié une vidéo de cette rencontre filmée en caméra cachée.

La réaction de Moscou

La porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a lié ces informations à la visite le 4 décembre du Président serbe à Sotchi.

«Nous sommes habitués à ce genre de révélations qui font toujours surface une semaine ou quelques jours avant des rencontres au plus haut niveau et qui sont présentées comme sensationnelles. Et dans quelques mois, ces informations seront soit niées soit reconnues comme une provocation concoctée à la hâte», a-t-elle souligné.

La diplomate a également appelé la partie serbe à donner plus de détails sur la vidéo, y compris le temps et l’endroit exacts, ainsi que les personnes qui y apparaissent.

«Nous sommes certains que les relations entre la Russie et la Serbie sont si spéciales et fraternelles que rien ne pourra les détruire», a insisté Dmitri Peskov.

Lire aussi:

Le 14-Juillet version Covid sur la place de la Concorde comme si vous y étiez
«Une chaîne d’opinion», «très à droite, très clivante»: le patron de BFM TV affirme que CNews ne fait pas d’info
Assa Traoré inaugure une nouvelle fresque avec son propre portrait - vidéos
Tags:
informations, argent, Russie, Serbie, espionnage, espionnes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook