International
URL courte
5634
S'abonner

La balance des pays reconnaissant et ne reconnaissant pas le Kosovo a penché du côté de ces derniers après que Nauru est venu s’ajouter à la liste des État ayant révoqué la reconnaissance de la souveraineté de la région. Désormais, l’équilibre est rompu: 93 pays reconnaissent l'indépendance du Kosovo, alors que 95 autres ne la reconnaissent pas.

La république de Nauru a déclaré qu’elle ne reconnaissait plus l’indépendance de la république autoproclamée du Kosovo. Elle est le 17e pays à le faire. Une majorité d’États ne reconnaît donc pas l’ancienne province serbe comme étant un pays indépendant.

Le ministre serbe des Affaires étrangères, Ivica Dacic, avait précédemment affirmé que, d'ici la fin de l'année, d’autres pays révoqueraient la reconnaissance de la souveraineté du Kosovo. En effet, il y a une dizaine de jours, le Ghana était venu s’ajouter à ces pays.

Le Nauru, 17e sur la liste

Belgrade avait précédemment annoncé que la reconnaissance de l’indépendance du Kosovo avait été révoquée, avant Nauru, par le Ghana, le Togo, la République centrafricaine, les Palaos, Madagascar, les Îles Salomon, le Lesotho, le Suriname, la Grenade, les Comores, le Burundi, la Dominique, Sao Tomé-et-Principe, le Liberia, la Guinée-Bissau et la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Ainsi, pour le moment, parmi les 193 membres souverains des Nations unies, 93 figurent sur la liste des États qui ont reconnu l'indépendance du Kosovo, 95 pays sont contre et cinq autres se sont abstenus.

Proclamation unilatérale de l’indépendance

Une confrontation armée entre séparatistes albanais de l'Armée de libération du Kosovo (UÇK) et la police et l’armée yougoslaves avait abouti en 1999 à des bombardements de la République fédérale de Yougoslavie par l’Otan.

Des pogroms lancés à partir de mars 2004 par les Kosovars ont conduit à l’exode des Serbes de cette région autonome. Pristina a proclamé unilatéralement, le 17 février 2008, l’indépendance du Kosovo. Son statut n’est toujours pas reconnu entre autres par la Serbie, la Russie, la Chine, l’Espagne et la Grèce.

Nauru, situé en Micronésie, est l’un des plus petits pays du monde avec une superficie de 21,3 km. Il avait été l’un des premiers à reconnaître le Kosovo dès avril 2008.

Lire aussi:

Comment éviter l’«effondrement» de la France qui vient? Laurent Obertone donne ses 10 lois «pour vaincre» – vidéo
Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?
Tags:
reconnaissance, Kosovo, ONU, Nauru
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook