International
URL courte
11538
S'abonner

Deux Italiens, qui avaient été filmés en train de se féliciter après avoir violé une jeune femme dans une boîte de nuit à Londres, ont été condamnés à sept ans et demi de prison.

Les ressortissants italiens Ferdinando Orlando et Lorenzo Costanzo ont été condamnés à des peines de prison ferme pour avoir violé une jeune femme dans une remise d’une boîte de nuit de Soho, rapportent les médias britanniques.

Les faits remontent au 26 février 2017. En visite à Londres, les deux amis emmènent une femme de 23 ans dans un débarras. Puis ils la frappent et la violent à tour de rôle.

Des images de vidéosurveillance diffusées par la police montrent les deux violeurs à la sortie du club se taper dans les mains et se prendre dans les bras en signe de félicitation. Selon la chaîne Sky News, l’un des deux dégaine même son téléphone portable pour montrer les images du viol qu’il a filmé.

Retour à Londres pour un match de foot

La victime a été retrouvée une heure plus tard par le personnel de l’établissement. Souffrant d’une «douleur extrême», elle a dû être opérée. Les deux hommes ont quitté le Royaume-Uni sans problème, et ce n’est qu’un an plus tard que la première arrestation a eu lieu: Costanzo revient en Angleterre en mars 2018 pour assister à un match de football. Il est cueilli par la police à son arrivée.

Après l’arrestation de Costanzo, Orlando a lui-même contacté la police et s’est envolé pour Londres, où il a également été arrêté et inculpé. Lors du procès, les deux suspects ont affirmé avoir eu des rapports sexuels consentis avec la victime, mais ne sont pas parvenus à convaincre le tribunal, qui a condamnés les deux à sept ans et demi de prison chacun.

Lire aussi:

Covid-19: la deuxième vague, une fiction?
Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Macron propose à Philippe une mission en vue de 2022 après sa démission
Tags:
justice, condamnation, viol, Royaume-Uni, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook