International
URL courte
1164
S'abonner

Des casques blancs d’une forme inhabituelle ont orné les têtes du chef de la chambre basse japonaise, Tadamori Oshima, et des autres parlementaires lors d’une séance. Selon les médias, il s’agit d’un exercice anti-séisme, le deuxième depuis 2017.

Inciter les parlementaires des partis au pouvoir et d’opposition à agir de concert semblerait un défi, mais les députés à la Chambre des représentants japonaise ont tous simultanément mis des casques blancs pliables cachés sous leurs sièges lors d'un exercice anti-séisme tenu le 26 novembre.

Le président de la chambre basse, Tadamori Oshima, a été le premier en enfiler le casque en plastique qui, selon certains utilisateurs des réseaux sociaux, ressemblerait à ceux des personnages de la saga Star Wars.

«S'il vous plaît, soyez vigilants lors de la séance plénière», a-t-il indiqué.

L’exercice a semé la confusion parmi certains parlementaires qui ne savaient pas bien mettre le casque en forme d’origami.

Ce n’était que le deuxième exercice du genre depuis la mise en exploitation des nouveaux casques qui ont remplacé des capuches moelleuses en 2017, précisent les médias japonais. Les députés se sont pour la première fois entraînés à les porter en mars 2017.

Les casques pliables sont destinés à protéger les élus contre la chute de fragments de plafond et de verre en cas de tremblements de terre qui secouent souvent le Japon.

Le 12 octobre, un séisme de magnitude 5,7 s’est notamment produit dans l'océan Pacifique, près de la préfecture de Chiba, alors que le typhon Hagibis frappait le Japon. Les secousses ont été ressenties dans 13 préfectures japonaises, y compris Tokyo.

Lire aussi:

La France passe la barre des 10.000 décès et enregistre 518 nouveaux cas graves de Covid-19
«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif dément les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
«Aphrodisiaque», la viande de chien est réservée aux hommes, dans le nord du Togo
Tags:
Chambre des représentants japonaise, exercices, parlement, séisme, casque, Tadamori Oshima, Tokyo, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook