Ecoutez Radio Sputnik
    Navire de croisière (image d'illustration)

    Les USA révèlent le nombre d’actes de harcèlement sexuel à bord de croisières

    © CC0 / pixelRaw
    International
    URL courte
    22317
    S'abonner

    De plus en plus de passagers de paquebots américains sont victimes d’agressions sexuelles, indique Fox News citant le ministère des Transports des États-Unis. 35 cas de harcèlement de cette nature ont ainsi été signalés durant l’été 2019, ce qui représente une hausse de 35% par rapport au trimestre précédent.

    Le nombre de victimes de harcèlement sexuel à bord de navires de croisière américains a augmenté de manière drastique, a fait savoir Fox News, en se référant à un rapport du ministère des Transports des États-Unis.

    Une hausse de 35%

    Selon les données recueillies, 35 plaintes signées par des passagers et des membres d’équipage ont été recensées pour la période entre le 1er juillet et le 30 septembre de cette année. Cela constitue une augmentation de 35% comparativement aux chiffres du trimestre précédent.

    Les spécialistes ont également étudié quelles compagnies de croisières étaient en tête de ce triste palmarès.

    Quelles compagnies sont les plus concernées?

    Sur l’ensemble des actes signalés en 2019, 20 ont eu lieu sur des paquebots exploités par la compagnie Carnival Cruise Lines, considéré comme le plus grand opérateur marin en nombre de passagers transportés annuellement.

    Huit agressions sont survenues sur des navires exploités par Royal Caribbean, la deuxième plus grande compagnie de croisières au monde, indique Fox News.

    Les raisons de la hausse des chiffres ne sont pas définies, mais des liens ont été établis entre les agressions sexuelles et la disponibilité de boissons alcoolisées à prix modéré.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Une meute de loups entame une «chasse à l’homme» en Russie – vidéo
    «Les sanctions US contre le Nord Stream 2 frapperont la souveraineté de l'UE»
    Tags:
    plainte, agressions sexuelles, États-Unis, harcèlement sexuel, bateau de croisière
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik