International
URL courte
15144
S'abonner

Filmés alors qu’ils semblent tous trois se moquer du Président des États-Unis, Macron, Trudeau et Johnson se sont expliqués, face à la curiosité suscitée par leur conversation. Si Macron a déclaré qu’il ne commentait pas les vidéos volées et que Johnson a qualifié cette histoire d’absurde, Trudeau a explicité à quoi il faisait référence.

Emmanuel Macron, Justin Trudeau, Boris Johnson ont été interrogés par des journalistes à propos de la vidéo virale qui montrerait les trois chefs d’États se moquer de Donald Trump lors d'une réception à Buckingham Palace, en marge du sommet de l'Otan. Chacun à leur tour, ils en ont reparlé lors de leur propre conférence de presse.

Pas de commentaires de «vidéos volées»

Emmanuel Macron a d’abord asséné qu’il ne commentait pas les vidéos volées, avant de commenter la durée de la conférence de presse.

«Je fais des conférences de presse moi-même suffisamment longues sur les sujets importants [...] pour ne pas tomber dans cette logique-là», a précisé le Président français.

Le Président canadien s’explique

À un journaliste qui lui demandait s’il s’était excusé auprès du Président des États-Unis pour les remarques faites en lien avec la fameuse vidéo, Justin Trudeau a tenu à souligner qu’il avait de bonnes relations avec Donald Trump, expliquant par la suite à quoi il avait fait référence.

«Hier, je faisais référence au fait qu’il y avait eu une conférence de presse improvisée avant mon rendez-vous avec le Président Trump et que j’étais content d’y avoir pris part», a expliqué Justin Trudeau.

Ensuite, le journaliste a prié le Président canadien d’expliquer à quel sujet il faisait allusion quand il parlait, dans la vidéo, de «son équipe complètement abasourdie».

«Nous avons tous été surpris et, je crois, contents, d’apprendre que le prochain sommet du G7 se tiendrait à Camp David. C’était une annonce imprévue et chaque dirigeant a une équipe qui aurait été abasourdie face à la révélation de surprises telles que, par exemple, cette vidéo elle-même», a répondu Justin Trudeau.

«Aucun sens»

À son tour, Boris Johnson s’est exprimé et c’est le seul à ne pas avoir donné d’explication claire sur cette conversation entre les trois chefs d’États, ne souhaitant pas commenter plus longuement cet épisode.

 

«Cela n’a aucun sens. Je n’ai aucune idée d’où cela vient», a-t-il commenté rapidement.
Une discussion qui devient virale

Les dirigeants de la France, du Royaume-Uni et du Canada ont été filmés en compagnie du Premier ministre néerlandais Mark Rutte, au cours d’une discussion qui les faisait rire, supposément aux dépens de Donald Trump, sans le nommer ouvertement.

Ils auraient critiqué sa «conférence de presse de 40 minutes» et la réaction atterrée de son équipe.

Le 3 décembre, lors d'une conférence de presse sur l'Otan, Donald Trump s’était adressé aux journalistes pendant plus de deux heures, ce qui été l’objet de la discussion des trois autres dirigeants.

Donald Trump réagit

En réaction à la publication d’une vidéo montrant Emmanuel Macron, Boris Johnson, Justin Trudeau et Mark Rutte a priori en train de se moquer de lui, le Président des États-Unis avait déploré «l'hypocrisie» du Premier ministre canadien. Qui plus est, lors d'un déjeuner de travail rassemblant les pays membres de l'Otan, Donald Trump avait annoncé qu’il annulait sa conférence de presse et repartirai directement.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Cette simple opération mathématique divise les internautes car deux réponses seraient correctes
Tags:
Donald Trump, politique, Boris Johnson, Justin Trudeau, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik