International
URL courte
Sommet de Paris au format Normandie sur l'Ukraine – 2019 (22)
13697
S'abonner

Vladimir Poutine a qualifié la décision de l’Agence mondiale antidopage envers la Russie de politisée et de contraire à la Charte olympique, signalant que toute punition devait être individuelle et non pas collective.

Lors de la conférence de presse à Paris clôturant le sommet au format Normandie, Vladimir Poutine s’est exprimé sur la décision de l’Agence mondiale antidopage (AMA) d’exclure la Russie des compétitions sportives internationales.

«C’est l’usage depuis l’époque du droit romain…  Les punitions ne peuvent pas revêtir un caractère collectif et concerner les personnes qui n’ont rien à voir avec certaines infractions, tout le monde le comprend. Je pense que les spécialistes de l’AMA le comprennent eux aussi», a signalé le Président russe.

Décisions basées sur des considérations politiques

M.Poutine a indiqué que cette décision de punition collective n’était pas basée sur un souci  pour un sport mondial sans dopage, mais «sur des considérations à caractère politique qui n’ont rien à voir avec les intérêts du sport et du mouvement olympique».

Selon le Président russe, la décision de l’AMA à l’égard de la Russie est contraire à la Charte olympique et Moscou a toutes les raisons de faire appel.

«Il n’y a aucun reproche à faire au Comité national olympique russe, et s’il n’y a rien à lui reprocher, alors le pays doit participer aux compétitions sous son drapeau national. C’est ce que dit la Charte olympique», a-t-il fait savoir, ajoutant que la décision du comité exécutif de l’AMA devait être analysée.

Décision de l’AMA

L'Agence mondiale antidopage a annoncé lundi 9 décembre l'exclusion de la Russie des compétitions internationales sportives, dont les Jeux olympiques, pour quatre ans.

Le Comité exécutif de l'AMA a décidé que seuls les athlètes russes blanchis de tout soupçon avec un drapeau neutre et sans hymne se produiront aux Jeux olympiques, à la Coupe du monde et aux Jeux paralympiques prochains, selon l'Agence russe antidopage.

Dossier:
Sommet de Paris au format Normandie sur l'Ukraine – 2019 (22)

Lire aussi:

Sans précédent: la France recense plus de 13.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24h
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
Un gang de voleurs de 4x4 démantelé à Paris, il envoyait ses larcins en Afrique
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
décision, Agence mondiale antidopage (AMA), Vladimir Poutine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook