International
URL courte
51033
S'abonner

Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie avertit des préparatifs d’une nouvelle mise en scène d’utilisation de substances toxiques à Idlib par un groupe terroriste et des membres des Casque blancs.

Une nouvelle mise en scène de l'utilisation de substances toxiques et la destruction d'infrastructures dans le sud de la zone de désescalade d'Idlib est en train de se préparer par des terroristes, a déclaré le général-major Youri Borenkov, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflits en Syrie.

«Le Centre russe pour la réconciliation a été informé que les chefs du groupe terroriste Hayat Tahrir al-Cham*, en collaboration avec des membres de l'organisation pseudo-humanitaire les Casques blancs, ont prévu des mises en scène d'utilisation de substances toxiques et la destruction d'infrastructures civiles dans des localités du sud de la zone de désescalade d'Idlib», a-t-il déclaré.

Il a tenu à souligner que ces provocations visaient à produire des photos et des vidéos à diffuser via les médias du Moyen-Orient et d'Europe, afin d’accuser les forces gouvernementales syriennes d'utiliser des armes chimiques contre des civils et de lancer des frappes aveugles.

De plus, le général-major a également précisé qu’une nouvelle patrouille russo-turque surveillait la route Sheirek-Arada-Kabira dans le gouvernorat d'Alep, tandis que la couverture aérienne de la patrouille était assurée par des hélicoptères des forces aérospatiales russes.

Des mises en garde répétitives

Ce n’est pas la première fois que la Russie prévient de telles mises en scène préparées en Syrie. Auparavant, en mars 2019, le représentant permanent de la Russie auprès des Nations unies, Vassili Nebenzia, avait relaté qu’en coopération avec les Casques blancs, des extrémistes syriens préparaient de nouvelles mises en scène d’attaques chimiques.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Covid-19: «Président africain cherche clinique européenne?» Revenez une autre fois!
Tags:
casque, matières toxiques, terrorisme, Idlib, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook