International
URL courte
9372
S'abonner

Souhaitant faire une surprise à ses 198 employés à l’occasion des fêtes de fin d’année, le dirigeant de St. John Properties leur a offert pour 10 millions de dollars (neuf millions d’euros) de prime.

À l’occasion de la fête de fin d’année, les salariés de la société immobilière américaine St. John Properties, située dans l’État américain du Maryland, ont été surpris en découvrant chacun dans une enveloppe rouge une prime inattendue, rapporte CNN. Les faits se sont produits samedi 7 décembre.

Selon le média, après que les 198 employés de St. John Properties ont reçu ce bonus surprise, la somme totale s’élevait à environ 10 millions de dollars (neuf millions d’euros), pour une prime moyenne de 50.000 dollars (45.000 euros). La société avait déjà pris en charge les billets d’avion et chambres d’hôtel pour les salariés travaillant dans d’autres États.

Une surprise inattendue

La chaîne indique que pendant les fêtes de fin d’année, chacun a reçu une enveloppe rouge contenant un chèque avec une prime individuelle calculée selon l’ancienneté. Le plus petit montant, 100 dollars (89 euros), a été reçu par un employé qui venait d’être embauché et n’avait même pas encore commencé à travailler. Le plus gros bonus était de 270.000 dollars (près de 241.500 euros).

«Lorsque j'ai ouvert l'enveloppe, j'étais totalement incrédule», a déclaré à CNN l’un des employés.

«Je ne croyais pas à ce que je voyais. Je n'ai pas de mots pour décrire ce que j’ai ressenti. C'était juste incroyable. Je suis toujours sous le choc», a-t-il ajouté.

Le président de St. John Properties, Lawrence Maykrantz, a annoncé au média que la société avait atteint un objectif majeur de développement de 20 millions de mètres carrés dans l'immobilier, soit le double d’il y a 14 ans.

«Nous voulions faire quelque chose pour remercier tous nos employés de nous avoir aidés à atteindre notre objectif, et nous voulions faire quelque chose de grand», a expliqué à CNN M.Maykrantz.

Une vidéo publiée sur Internet montre le moment où les salariés ouvrent leur enveloppe et sont dans l’incapacité de retenir leurs émotions. Ils crient, pleurent et rient.

«Les gens faisaient la queue pour nous embrasser et nous serrer la main. Ils nous ont raconté, histoire après histoire, comment ils utiliseraient leurs bonus», a raconté le président de la société.

Lire aussi:

Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Trump réagit à l’envoi de matériel médical par la France à l’Iran
Le coronavirus fera-t-il de la Chine le nouveau maître du monde?
Diminution du nombre de personnes en soins intensifs en France, une première depuis le début de l'épidémie
Tags:
dollar US, société, États-Unis, prime
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook