International
URL courte
Par
5252
S'abonner

Trois navires-écoles russes, le Sedov, le Kruzenshtern et le Pallada, se sont lancés cette année dans un périple autour du monde pour honorer la découverte de l’Antarctique il y a deux siècles par des marins russes. L’expédition fête aussi le 75e anniversaire de la victoire de la Russie lors de la Seconde Guerre mondiale.

Le 7 décembre dans le port de Kaliningrad, toute la ville –ou presque– était présente : deux quatre-mâts mythiques, le Sedov et le Kruzenshtern, se sont lancés dans une expédition autour du monde, en hommage au 200e anniversaire de la découverte de l’Antarctique par des marins russes sous le commandement de Thaddeus Bellingshausen et de Mikhaïl Lazarev. Le périple honore aussi le 75e anniversaire de la victoire sur le fascisme.

Les familles des marins et des quelque six cents cadets qui quittent leur port d’attache pour plusieurs mois, les dirigeants de la filière pêche –à qui appartiennent les deux voiliers-écoles–, le gouverneur de la région de Kaliningrad, le recteur de l’Université technique d’État de Kaliningrad, des représentants de la Société géographique russe, du Comité olympique, des vétérans de l’industrie de la pêche et de la guerre 1941-45… tous ont souhaité « bon vent » aux équipages.

Windjammer, littéralement «presse-vent» en français, tel était le nom de ces navires long-courriers commerciaux apparus vers la fin du XIXe siècle. Le Sedov et le Kruzenshtern sont deux rescapés de cette époque, soigneusement entretenus par la Russie et transformés en base d’entraînement pour les futurs marins.

«L’expédition est un projet unique de la flotte des navires-écoles russes et de navigation de l’Agence fédérale des pêches. Au total, ils vont parcourir plus de 96.000 milles, soit près de 4 longueurs de l’équateur», a souligné Ilya Chesstakov, chef de l’Agence fédérale des pêches, au moment du départ.

Un périple d’envergure attend les plus grands et les plus anciens voiliers-écoles au monde, auquel participent trois bâtiments : le trois-mâts Pallada a largué les amarres le 1er novembre à Vladivostok pour rejoindre le Sedov et le Kruzenshtern dans l’Atlantique Sud, au point du périple le plus proche de l’Antarctique pour le trio des voiliers.

Cette campagne a une autre mission importante : elle se déroule dans le cadre de la campagne des « Voiles de la paix », qui célèbre les 75 ans de la victoire dans la Seconde Guerre mondiale.

«Vous devenez des ambassadeurs de valeurs universelles, a lancé Ilya Chesstakov aux cadets. Votre tâche est de rappeler les grands événements de l’histoire russe, les traditions des navigateurs russes. N’oubliez pas que vous êtes le visage de notre État, vous êtes les meilleurs cadets– l’espoir et l’avenir de la marine russe.»

Le Sedov naviguera 371 jours, le Kruzenshtern et le Pallada, 272 et 222 jours respectivement. Les voiliers feront escale dans plus de 40 ports en Europe, en Amérique du Nord et du Sud, en Asie, en Afrique et en Océanie. Au programme, des événements consacrés à la mémoire des marins et des explorateurs russes de l’océan, ainsi que des visites de monuments militaires et de sites commémoratifs de la Seconde Guerre mondiale dans les ports d’escale.

Le point culminant et le tournant de l’expédition sera la rencontre des trois voiliers en février 2020 dans l’Atlantique Sud (zone des îles de Géorgie du Sud), sur la section entre les ports argentin d’Ushuaia et du Cap en Afrique du Sud. Là, une régate de 200 milles marins est prévue pour les trois voiliers-écoles, accompagnés par d’autres navires et yachts.

Lire aussi:

Appels au boycott de produits français dans des pays musulmans
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Un Toulousain diffuse la photo du professeur décapité et finit derrière les barreaux
Tags:
trois-mâts carré russe Pallada, quatre-mâts barque russe Kruzenshtern, quatre-mâts barque russe Sedov, Le tour du monde des voiliers russes 2019-2020
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook