International
URL courte
17846
S'abonner

Dans un bref courrier adressé au ministre russe des Affaires étrangères, Donald Trump a reconnu qu’il était prêt à chercher le moyen d’établir un dialogue avec Moscou, a relaté Sergueï Lavrov.

Donald Trump a déclaré dans un courrier qu'il était prêt à établir un dialogue avec Moscou, a fait savoir le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

«Le Président Trump a envoyé un bref courrier disant "Nous sommes prêts à rechercher des moyens de surmonter nos problèmes"», a déclaré le diplomate, interrogé sur la chaîne russe Pervi Kanal.

La semaine dernière, Lavrov avait rencontré Trump et le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, à Washington. Le Président des États-Unis a ensuite déclaré avoir eu une «très bonne réunion» avec le ministre russe.

Sergueï Lavrov a également tenu à souligner que cette rencontre avait eu lieu dans une atmosphère de compréhension mutuelle, et que les deux parties avaient exprimé leur intérêt à collaborer dans les domaines où des résultats pouvaient être obtenus.

Sujets abordés

Sergueï Lavrov s’est rendu à Washington mardi 10 décembre. Sa visite, préparée en des délais très brefs, s’est déroulée sur fond d’une nouvelle montée des tensions entre la Russie et les États-Unis, et de l’enquête en destitution visant Donald Trump.

Lors de cette entrevue, ils ont également discuté de commerce, de l'Iran, de la Corée du Nord, du traité FNI, du contrôle des armes nucléaires et de l'ingérence électorale, ainsi que des gazoducs Nord Stream 2 et Turkish Stream -notamment des sanctions adoptées par le Congrès américain à l’encontre des entreprises impliquées dans le projet Nord Stream 2.

Lire aussi:

L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
Israël, Royaume-Uni: les vaccins inefficaces face au variant Delta?
Moscou dévoile les images du survol du HMS Defender par un avion militaire russe - vidéo
«Syndrome de l’escargot»: ces Français qui préféreraient rester confinés
Tags:
Sergueï Lavrov, politique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook